International
URL courte
Par
Nouvelle escalade dans le Haut-Karabakh (88)
10311
S'abonner

Dans le contexte de la montée des tensions dans le Haut-Karabakh, le chef de la diplomatie russe a appelé ses homologues arménien et azerbaïdjanais à instaurer un cessez-le-feu et à s’assoir à la table des négociations.

Lors d’entretiens téléphoniques séparés avec les ministres des Affaires étrangères d’Arménie et d’Azerbaïdjan, Zohrab Mnatsakanian et Djeyhoun Baïramov, le chef de la diplomatie russe, Sergueï Lavrov, les a appelés ce 30 septembre à cesser le feu et à passer aux négociations, selon un communiqué du ministère russe des Affaires étrangères.

«Les interlocuteurs ont évoqué les développements dans la zone du conflit au Haut-Karabakh. Moscou a exprimé sa vive préoccupation des hostilités à grande échelle qui se poursuivent. Un appel a été lancé en vue d’instaurer un cessez-le-feu immédiat et de procéder à la désescalade des tensions, ainsi que d’empêcher une rhétorique provocatrice et belliqueuse. Il a été jugé nécessaire de retourner le plus vite possible à la table des négociations», a souligné le ministère.

Plusieurs pays, dont la Russie, ont déjà exhorté les parties en conflit à faire preuve de retenue.

Le conflit

Le ministère arménien de la Défense avait précédemment fait état d’«attaques aériennes et balistiques» contre le Haut-Karabakh et affirmé que l’Azerbaïdjan avait lancé une offensive dans le secteur.

Le ministère azerbaïdjanais de la Défense a annoncé ce 30 septembre que l’armée arménienne avait eu recours au système de missiles Totchka-U lors des combats sur la ligne de contact dans le Haut-Karabakh.

Les deux pays ont proclamé la loi martiale et lancé la mobilisation, générale pour l’Arménie et partielle pour l’Azerbaïdjan. La République autoproclamée du Haut-Karabakh a annoncé que plusieurs localités et sa capitale, Stepanakert, avaient été prises pour cible par les tirs. Les autorités locales ont également proclamé la loi martiale et la mobilisation.

Dossier:
Nouvelle escalade dans le Haut-Karabakh (88)

Lire aussi:

«D'où ça sort que 20% décident du sort de 80%?»: l’exaspération contre les «antivax» monte d’un cran
Un mort et plusieurs blessés suite à une explosion dans un parc chimique en Allemagne - images
L’UE s’insurge auprès de l’OMC concernant la politique russe de substitution des importations
Le refus de la France de reconnaître le Spoutnik V considéré comme politique par la Russie
Tags:
Haut-Karabakh, Azerbaïdjan, Arménie, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook