International
URL courte
Par
257
S'abonner

Le Vietnam estime que les exercices militaires chinois pourraient nuire aux négociations sur le code maritime de conduite en mer de Chine méridionale, selon la porte-parole du ministère vietnamien des Affaires étrangères.

Les exercices militaires que la Chine mène cette semaine en mer de Chine méridionale causent du tort aux négociations sur un code maritime de conduite dans les eaux contestées de la mer de Chine méridionale, selon la diplomatie vietnamienne.

«Les exercices pourraient compliquer les efforts pour relancer les pourparlers sur un code tant attendu entre la Chine et l'Association des nations de l'Asie du Sud-Est (ASEAN)», a déclaré lors d'un point de presse la porte-parole du ministère des Affaires étrangères Le Thi Thu Hang.

Elle a signalé que la reprise des négociations sur le code de conduite (COC) après une longue pause liée à la pandémie était une priorité pour les pays de l'ASEAN et la Chine.

Cinq exercices simultanés

Cinq exercices militaires chinois ont simultanément commencé lundi 28 septembre le long de différentes parties de sa côte, y compris deux exercices près des îles Paracels également revendiquées par le Vietnam, indique Reuters.

La Chine, qui entretient depuis plusieurs années des différends maritimes avec d'autres États côtiers de la mer de Chine méridionale, a ces derniers mois renforcé sa présence et organisé des exercices dans des parties contestées de la voie navigable stratégique, alors que d'autres pays impliqués dans ces litiges luttent contre la pandémie de coronavirus.

Les États-Unis accusent la Chine d'intimider ses voisins, tandis que Pékin pointe l'ingérence et les menaces à la sécurité de la part de Washington et ses alliés qui envoient des navires de guerre dans la région.

Le COC est un objectif déclaré de l'ASEAN et de la Chine depuis près de deux décennies, mais les experts régionaux de la sécurité doutent qu'un accord juridiquement contraignant puisse être adopté.

Arguant d'une présence plus ancienne, la Chine dispute à plusieurs pays riverains (Vietnam, Philippines, Malaisie, Brunei) des îles d'une vaste zone maritime et revendique la majorité de la mer de Chine méridionale, route clé du commerce maritime.

Lire aussi:

Erdogan appelle les Turcs à boycotter les produits français et assure que Macron doit aller chez le psychiatre
Un contrôle du couvre-feu tourne mal dans la Loire
«Rien ne nous fera reculer, jamais»: Macron fait montre de fermeté suite aux appels au boycott et aux propos d’Erdogan
Tags:
mer de Chine méridionale, Vietnam, Chine
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook