International
URL courte
Par
4313014
S'abonner

L'avocat de Rudy Giuliani, lui-même avocat personnel de Donald Trump, a déclaré avoir obtenu un disque dur contenant des milliers de courriels et messages, ainsi que des photos et vidéos de Hunter Biden, fils du candidat démocrate à la présidence américaine, dans «des positions très compromettantes», rapporte Fox News.

Robert Costello, avocat de Rudy Giuliani qui représente le Président américain, a déclaré mercredi à Fox News avoir obtenu un disque dur contenant quelque 40.000 e-mails, des milliers de messages, ainsi que des photos et vidéos de Hunter Biden, fils de l'ancien vice-Président Joe Biden, dans «des positions très compromettantes».

Il a ainsi confirmé les révélations explosives communiquées pour la première fois par le New York Post, selon lesquelles un MacBook Pro qui aurait appartenu au jeune Biden a été démonté et un disque dur externe remis au FBI en décembre dernier par le propriétaire d'un atelier de réparation d'ordinateurs originaire du Delaware, l'État d'origine de Joe Biden.

Le New York Post précisait que l'ordinateur portable cassé avait été déposé en avril 2019, mais personne n'est venu le récupérer ou payer la facture, et la personne qui l'avait déposé restait inconnue.

Démenti des affirmations de Joe Biden

Fox News signale que parmi la multitude de documents prétendument obtenus par MM.Giuliani et Costello se trouvent des photos et vidéos sexuellement explicites de Hunter Biden, ainsi que des courriels électroniques datant de mai 2014 expliquant comment le fils a présenté son père - alors vice-président - à un homme d'affaires ukrainien et conseiller de la compagnie gazière ukrainienne Burisma dans laquelle Hunter Biden était membre du conseil d'administration.

Le mail contredirait les affirmations de Joe Biden qui affirmait n’avoir «jamais parlé à (son) fils de (ses) relations commerciales à l'étranger».

Au cours de cette dernière année, les relations commerciales étrangères de Hunter Biden ont suscité questions et inquiétudes, signale Fox News.

Donald Trump a affirmé à plusieurs reprises que Joe Biden avait franchi les lignes de corruption dans sa gestion des affaires ukrainiennes étant donné que son fils a occupé un poste bien rémunéré au sein du conseil d'administration de la société gazière ukrainienne Burisma Holdings de 2014 à 2019.

Les conclusions d'une enquête de la commission du renseignement du Sénat publiée le mois dernier indiquent que Hunter Biden s'est engagé dans une «activité criminelle potentielle» avec des transactions financières entre «des ressortissants ukrainiens, russes, kazakhs et chinois».

Lire aussi:

Erdogan appelle les Turcs à boycotter les produits français et assure que Macron doit aller chez le psychiatre
Il refuse de donner une cigarette, sa mère se fait tuer en prenant sa défense dans la Drôme
Un contrôle du couvre-feu tourne mal dans la Loire
Tags:
disque dur, Burisma Holdings, Hunter Biden
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook