International
URL courte
Par
31017
S'abonner

Une manifestation d’opposition s’est tenue ce dimanche 8 novembre devant le siège de la Commission électorale centrale de Géorgie, à Tbilissi. La police a fait usage de canons à eau. Selon un correspondant de Sputnik sur place, plusieurs manifestants ont été blessés.

Plusieurs milliers de personnes se sont rassemblées au centre de la capitale géorgienne pour contester les résultats des législatives du 31 octobre et réclamer la tenue de nouvelles élections, relate un correspondant de Sputnik à Tbilissi.

Après un rassemblement devant le Parlement, les manifestants se sont rendus au siège de la Commission électorale centrale, situé dans une banlieue de Tbilissi. La police a fait usage de canons à eau après que certains manifestants ont essayé de pénétrer dans le siège de la Commission électorale en franchissant les barricades à l’entrée de l’édifice. Il y a des blessés, selon notre correspondant.

Des ambulances sont arrivées sur les lieux. Plusieurs centaines d’agents de la police anti-émeutes sont mobilisés. Trois canons à eau et d’autres véhicules de police sont déployés devant le bâtiment.

D’après un leader de l’opposition, Georgui Vachadze, elle entend poursuivre sa manifestation.

Usage légal de la force, selon l’Intérieur

Le ministère géorgien de l’Intérieur estime que la police a eu raison d’utiliser des moyens spéciaux.

«Lors du rassemblement devant le siège de la Commission électorale centrale, plusieurs manifestants ont tenté d’y entrer par la force et la police s’y est opposée. Les manifestants ont utilisé des méthodes violentes et n'ont pas obéi aux ordres de la police qui a dû utiliser la force proportionnelle prévue par la loi», indique le ministère dans un communiqué.

Le vice-ministre de l’Intérieur, Kakhaber Sabanadze, a démenti les informations selon lesquelles les forces de l’ordre ont utilisé des gaz lacrymogènes.

Législatives contestées

Selon la Commission électorale centrale, les législatives du 31 octobre ont été remportées par le parti au pouvoir Rêve géorgien dirigé par le milliardaire Bidzina Ivanichvili. Le Rêve géorgien a recueilli un peu plus de 48% des voix, devançant de deux points les partis d’opposition qui s’étaient entendues pour former un gouvernement de coalition en cas de victoire.

Au total, sept partis ont franchi la barre de 1% pour accéder au Parlement.

L’opposition accuse les autorités d’avoir truqué les résultats des législatives et refuse d’entrer au Parlement.

Lire aussi:

Cinq morts, dont un enfant, et des blessés en Allemagne où une voiture a foncé sur des piétons - images
Ces armes russes qui font de l’Algérie une puissance militaire régionale
Cette photo prise dans une unité Covid-19 devient virale
Tags:
gaz lacrymogènes, canon à eau, manifestation, Tbilissi, Géorgie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook