International
URL courte
Par
Haut-Karabakh: un accord de paix signé sous l’égide de Moscou (42)
7368102
S'abonner

Dans un communiqué paru ce 10 novembre, l'Élysée a demandé «fermement» à la Turquie de mettre fin à ses provocations dans le Haut-Karabakh et a déclaré étudier l'accord de cessez-le-feu «total» conclu la veille par l'Azerbaïdjan, l'Arménie et la Russie.

La présidence de la République a annoncé dans un communiqué qu’elle analysait les paramètres de l'accord de cessez-le-feu conclu lundi entre Bakou et Erevan sur le Haut-Karabakh et qu’elle poursuivait activement ses consultations avec la Russie pour parvenir à un accord durable qui préserve et respecte les intérêts de l’Arménie qu'elle continue de soutenir.

En outre, le sujet de l’implication des Turcs dans le conflit a été évoqué.

«La France demande fermement à la Turquie de mettre fin à ses provocations au sujet du Haut-Karabagh, de faire preuve de retenue et de ne rien faire qui compromette la possibilité qu’un accord durable soit négocié entre les parties et dans le cadre du groupe de Minsk», dit le communiqué.

Entretiens à venir

«Un travail devra être mené sans tarder pour définir les paramètres d'un règlement politique durable du conflit, qui puisse assurer le maintien dans de bonnes conditions des populations arméniennes au Haut-Karabakh et le retour des dizaines de milliers de personnes qui ont fui leurs habitations», souligne l'Élysée. «Dans ce moment difficile, la France se tient au côté de l'Arménie» à laquelle elle renouvelle son «amitié historique».

Emmanuel Macron, qui s'est beaucoup impliqué pour tenter d'obtenir des cessez-le-feu dans le cadre du groupe de Minsk (France, Russie et États-Unis), va «poursuivre activement ses consultations avec la Russie» et il s'entretiendra «très prochainement» avec les dirigeants arménien et azerbaïdjanais.

L'accord en question

Signé sous l'égide de la Russie entre l'Azerbaïdjan et l'Arménie, l’accord doit mettre fin à six semaines de combats meurtriers. Il consacre les victoires militaires azerbaïdjanaises importantes dans cette région peuplée quasi exclusivement d'Arméniens.

Mardi matin la Turquie a applaudi l'accord comme une «grande victoire» de l'Azerbaïdjan face à l'Arménie. «Des terres qui étaient occupées depuis 30 ans ont été reconquises», a déclaré le chef de la diplomatie turque Mevlüt Cavusoglu, dont le pays a pris fait et cause pour Bakou dans le conflit, ajoutant «que cela serve de leçon» à l'Arménie.

Dossier:
Haut-Karabakh: un accord de paix signé sous l’égide de Moscou (42)

Lire aussi:

Ces 25 propriétaires du 93 ont appris par simple lettre qu’ils étaient expropriés
Plusieurs villages français seront privés d’Internet à cause de la 5G
Un eurodéputé surpris dans une orgie gay à Bruxelles présente sa démission
Tags:
cessez-le-feu, Haut-Karabakh, Azerbaïdjan, Arménie, Russie, Turquie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook