International
URL courte
Par
Haut-Karabakh: un accord de paix signé sous l’égide de Moscou (43)
808056
S'abonner

Au cours d'une rencontre à Erevan avec le ministre russe de la Défense, tenue ce 21 novembre, le Président azerbaïdjanais a déclaré que Bakou avait des photos et des vidéos confirmant l'utilisation par Erevan de «mercenaires» étrangers, dont des Français. Une mesure «inacceptable», selon Ilham Aliev.

Le ministre russe de la Défense Sergueï Choïgou a tenu ce 21 novembre une réunion avec le Président azerbaïdjanais à Bakou afin de discuter du règlement du conflit au Haut-Karabakh. Tout en saluant le déploiement des forces de maintien de la paix russes dans la région, Ilham Aliev a accusé l’Arménie d’avoir eu recours à des mercenaires étrangers dans les combats.

«L'Arménie a activement utilisé des mercenaires étrangers. Nous avons de nombreux documents photo et vidéo, des passeports de citoyens étrangers, y compris de France, des États-Unis, du Liban, du Canada, de Géorgie et d'autres pays. Certains de ces citoyens sont d'origine arménienne, d'autres sont inconnus. Mais cela ne change pas l’essentiel du problème, car l'utilisation de mercenaires étrangers par l'Arménie est bien sûr inacceptable», a déclaré Ilham Aliev, cité par son service de presse.

Accord sur l’arrêt des combats au Haut-Karabakh

Le 9 novembre, le Premier ministre arménien, Nikol Pachinian, et les Présidents russe et azerbaïdjanais, Vladimir Poutine et Ilham Aliev, ont adopté une déclaration conjointe sur l’arrêt des hostilités au Haut-Karabakh à partir du 10 novembre.

Selon le texte, les forces azerbaïdjanaises et arméniennes s'arrêtent aux positions qu’elles occupaient au moment de l’entrée en vigueur de l’accord et commencent à échanger des prisonniers de guerre. La Russie a déployé ses soldats de maintien de la paix à la ligne de contact au Haut-Karabakh et dans le couloir de Latchine reliant cette région à l’Arménie.

Suite à la signature de la déclaration de paix au Haut-Karabakh, Emmanuel Macron s’est entretenu par visioconférence avec le Président azerbaïdjanais et le Premier ministre arménien pour évoquer les priorités de Paris. Le Président Macron a annoncé l’intention de la France d’accorder une assistance humanitaire au Haut-Karabakh ainsi que de «protéger le patrimoine religieux et culturel» de cette région.

Dossier:
Haut-Karabakh: un accord de paix signé sous l’égide de Moscou (43)

Lire aussi:

L’humoriste de France Inter Guillaume Meurice s’en prend aux commerçants frappés par le confinement
Une «violente altercation» éclate entre deux avocats lors du procès Sarkozy, l’audience suspendue
Traversée de l’Algérie avec un âne: le challenge qui passe mal sur les réseaux sociaux
Tags:
mercenaires, Ilham Aliev, Haut-Karabakh, Azerbaïdjan, Arménie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook