International
URL courte
Par
20232
S'abonner

Près d’onze mois après qu’un Boeing a été abattu près de Téhéran, pris par erreur pour une «cible ennemie», les militaires ont annoncé que les coupables en répondraient avant le premier anniversaire de la catastrophe qui a coûté la vie à 176 personnes issues de différents pays.

Les coupables du crash de l’avion ukrainien près de Téhéran seront condamnés avant le premier anniversaire de la catastrophe survenue le 8 janvier et qui a coûté la vie à 176 personnes, rapporte la radiotélévision iranienne IRIB, se référant aux déclarations de l’Armée.

«Nous donnons notre parole que le verdict pour les coupables du crash de l’avion ukrainien tombera avant l’anniversaire de ce triste incident», a promis l’adjoint au commandant du corps des Gardiens de la révolution islamique, dont les propos ont été repris par la chaîne.

Plus tôt, Gholamhossein Esmaili, le porte-parole de la justice iranienne, avait déclaré que six personnes avaient été arrêtées dans le cadre de cette affaire. Ensuite, trois d’entre elles avaient été relâchées. L’Iran avait en outre annoncé son empressement à verser des compensations aux familles des victimes.

Crash en Iran

Un avion de la compagnie aérienne Ukraine International Airlines s’est écrasé le 8 janvier dernier, peu après avoir décollé de l’aéroport de Téhéran, sans laisser de survivant. 176 personnes, des Iraniens, Ukrainiens, Canadiens, Britanniques, Allemands, Suédois et Afghans se trouvaient à bord.

Le 11 janvier, l’Armée iranienne a annoncé que l’appareil avait été frappé par erreur, mettant en cause le facteur humain: l’appareil passait à côté d’un site militaire iranien et a été pris pour une «cible ennemie». L’Iran a expliqué qu’il s’attendait à une attaque de la part des États-Unis et que par conséquent, ses systèmes anti-aériens avaient été mis en état d’alerte.

Lire aussi:

«Vivre le naufrage»: Michel Onfray prédit le déclin de la société française
«Je commence à vraiment comprendre les Français»: agacé, Laurent Delahousse recadre Schiappa et Faure - vidéo
Des bandes de banlieue profitent de soirées «Projet X» à Paris pour tabasser et racketter les fêtards – vidéo choc
Tags:
Iran, crashs, Ukraine, Boeing
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook