International
URL courte
Par
Spoutnik V, le premier vaccin russe contre le Covid-19 (221)
381467
S'abonner

Financée depuis l'étranger, une campagne d'information est menée contre le vaccin russe anti-Covid-19, a annoncé le 11 décembre le porte-parole du ministère de la Défense russe. Le Kremlin lui a fait écho.

La Défense russe ainsi que le Kremlin ont fait état du financement occidental de la campagne de désinformation visant le vaccin russe contre le coronavirus.

«Nous savons en détail quels fonds et ressources ont été versés de l’étranger pour discréditer le vaccin national dans le monde et en Russie», a tonné le porte-parole du ministère de la Défense, Igor Konachenkov, lors d’un point de presse tenu vendredi 11 décembre.

Selon lui, une série «d’enquêtes» pseudo-analytiques et de faux témoignages sur le danger présumé du vaccin ou des «refus» universels de vaccination, y compris dans l’armée, sont en cours de préparation sur les réseaux sociaux. Le tout financé depuis l’étranger.

Comme l’a noté M.Konachenkov, le Spoutnik V est très efficace, et l’accumulation d’informations contre lui n’améliorera pas l’«efficacité» des vaccins étrangers.

Le Kremlin fait écho à la Défense

Les géants pharmaceutiques mondiaux n’utilisent pas des méthodes dignes contre le vaccin russe, a dénoncé en échos le porte-parole du Kremlin.

«Ces aspirations [à discréditer le vaccin russe] sont non seulement remarquées au Kremlin, mais visibles, comme on dit, à l’œil nu», a déclaré lors d’une conférence de presse ce vendredi Dmitri Peskov.

Selon lui, «la concurrence est très rude». «C’est bien quand cette concurrence est loyale, et il ne devrait pas y avoir beaucoup de concurrence sur ce marché. Mais c’est une autre affaire quand cette concurrence est politisée, des méthodes sales sont utilisées pour discréditer le vaccin», a-t-il souligné.

Le Spoutnik V est «fiable, bon et demandé»

«Certains pays et leurs géants pharmaceutiques recourent parfois aux méthodes les plus malhonnêtes pour empêcher l’entrée de notre vaccin dans divers pays, c’est bien connu», a-t-il noté. Il n’a pas précisé qui exactement agissait avec de telles méthodes, expliquant qu’il suffisait de regarder les rapports des agences de presse du mois dernier.

Campagne de vaccination en Russie

Le 5 décembre, la vaccination contre le Covid-19 a commencé à Moscou, destinée dans un premier temps aux travailleurs sociaux, aux personnels médicaux et aux enseignants. 70 points de vaccinations sont ouverts dans la capitale.

La vaccination dans les régions russes débutera avant la fin de la semaine, a fait savoir le jeudi 10 décembre la vice-Première ministre Tatiana Golikova.

La Russie a été le premier pays à annoncer le développement d’un vaccin. Le Spoutnik V est actuellement dans la troisième et dernière phase des essais cliniques avec 40.000 volontaires.

Dossier:
Spoutnik V, le premier vaccin russe contre le Covid-19 (221)

Lire aussi:

Il braque un bar-tabac dans l'Oise puis entame une carrière de gendarme en Turquie
Lalanne risque cinq ans de prison pour son appel à l’armée visant à destituer Macron
Des centaines d’étudiants font la queue à Paris pour les distributions alimentaires – vidéo
Tags:
désinformation, coronavirus SARS-CoV-2, Covid-19, vaccination, vaccin, Spoutnik V (vaccin contre le Covid-19)
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook