International
URL courte
Par
13358
S'abonner

Une Française a fait son apparition dans le traditionnel numéro de fin d’année du célèbre magazine Time. La sœur d’Adama Traoré a été sacrée parmi les «gardiens de l’année» en devenant «le visage du mouvement français pour la justice raciale».

Si Joe Biden et sa future vice-Présidente Kamala Harris ont été désignés «Personnalités de l’année» par le Time dans sa 93e édition, la Française Assa Traoré a fait son entrée dans la catégorie des «gardiens de l’année» pour sa «lutte antiraciste».

Pour le magazine, elle «est devenue le visage du mouvement français pour la justice raciale».

En lien avec la mort de George Floyd et les mouvements contre les violences policières ainsi que les inégalités raciales à travers le monde, le Time a consacré un long portrait à la sœur d’Adama Traoré et à son combat pour réclamer la vérité sur la mort de celui-ci lors de son interpellation en 2016.

«Nous avons un pouvoir et ce pouvoir consiste à descendre dans la rue et à exiger que la discrimination et la brutalité policière cessent», a déclaré l’activiste au Time le jour de la publication de la vidéo du producteur noir tabassé à Paris.

Elle devra «maîtriser une colère de masse»

Le titre honorifique de «gardien de l’année» salue le courage «des personnes qui se mettent en danger pour défendre les idéaux sacrés de la démocratie», explique le magazine.

«Alors que les manifestations se sont accélérées, Traoré est devenue la leader la plus visible du mouvement contre l’injustice raciale, une présence constante aux marches, un poing levé en signe de protestation», décrit le magazine.

Selon ce dernier, elle, qui avait «rassemblé un large mouvement à partir d’une tragédie intime», «fait maintenant face au choix de la façon d’essayer de maîtriser une colère de masse».
 

Lire aussi:

«Incroyable» scène de tirs «dans tous les sens» au sein d’une cité de Carpentras
Une mosquée du Val-d’Oise fermée pour radicalisme, le maire «dénonce l’incompétence du gouvernement»
Une femme soupçonnée d'avoir voulu vendre aux Russes l'ordinateur de Nancy Pelosi
Tags:
antiracisme, racisme, Time, Adama Traoré, Assa Traoré
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook