International
URL courte
Par
299220
S'abonner

La partie iranienne a convoqué les ambassadeurs français et allemand pour protester contre la position européenne condamnant la récente exécution de l'opposant Rouhollah Zam.

Les ambassadeurs français et allemand à Téhéran ont été convoqués par la partie iranienne après l'exécution de l'opposant Rouhollah Zam, rapportent les médias publics iranien.

Le ministère des Affaires étrangères a transmis à ces diplomates les protestations à la suite des critiques françaises et européennes contre l'exécution.

M.Zam, capturé en 2019 par les Gardiens de la révolution islamique après des années d'exil en France, a été pendu ce samedi 12 décembre. Plus tôt dans la semaine, la Cour suprême iranienne avait confirmé la condamnation à mort de ce journaliste jugé coupable d'incitation à la violence lors du mouvement de contestation de 2017.

L'Union européenne, dont l'Allemagne assume la présidence tournante, a condamné l'exécution «dans les termes les plus forts», et la France a dénoncé un «acte barbare».

Écho des protestations de 2017

Fin 2017, l'Iran a connu une vague de manifestations dans lesquelles 21 personnes ont trouvé la mort selon le bilan officiel. Les autorités, qui ont procédé à des milliers d'arrestations, ont accusé les États-Unis, l'Arabie saoudite et des opposants en exil d'avoir fomenté ces troubles.

Fils d'un dignitaire religieux chiite réformateur, Rouhollah Zam avait obtenu l'asile politique en France après avoir fui l'Iran. Les Gardiens de la révolution ont annoncé en 2019 l'avoir capturé à l'issue d'une opération de renseignement sans préciser où elle s'était déroulée.

Lire aussi:

Décès de patients, statistiques troublantes et pressions: faut-il s’inquiéter du vaccin de Pfizer?
«Détruire le pays pour une maladie avec une mortalité aussi faible relève du pétage de plombs» - vidéo
Ce lapsus de Marion Maréchal sur ses ambitions présidentielles – vidéo
Tags:
ambassadeur, France, Iran
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook