International
URL courte
Par
3125
S'abonner

Au moins cinq civils ont été blessés lors d’une manifestation contre la présence de formations pro-turques dans le gouvernorat syrien d’Alep.

Des radicaux ont violemment dispersé une manifestation organisée par des habitants de la ville syrienne d’Al-Bab, à quelque 30 km au nord-est d’Alep, pour réclamer le départ de formations pro-turques, a annoncé ce mercredi 3 mars Alexandre Karpov, chef adjoint du Centre russe pour la réconciliation des parties en conflit en Syrie.

«À Al-Bab, quelque 150 personnes se sont rassemblées pour appeler à retirer les unités pro-turques et à ramener cette région sous le contrôle de Damas. La manifestation a été dispersée par des radicaux qui ont eu recours à des méthodes musclées, blessant cinq civils», a indiqué M.Karpov, lors d’un point presse.

Selon lui, les résidents des territoires contrôlés par les forces armées turques sont de plus en plus nombreux à protester contre les atrocités des radicaux dans le contexte de la crise humanitaire.

Des attentats sont régulièrement signalés dans les régions d'Afrine et d’Al-Bab, dans le nord du gouvernorat d'Alep. Cette partie de la Syrie, située à la frontière turque, se trouve sous le contrôle de formations armées illégales qui se disputent le pouvoir et ont souvent recours à des attaques terroristes.

Lire aussi:

Et si les vaccins étaient inutiles et inefficaces? La France face au péril du variant brésilien
Finkielkraut «bug» en plein direct sur CNews, n’ayant pas compris que l’émission avait commencé – vidéo
De Lyon à Moscou pour le vaccin russe: un avocat français livre à Sputnik son expérience
Tags:
radicaux, manifestation, Alep, Syrie, Centre russe pour la réconciliation des parties en conflit en Syrie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook