International
URL courte
Par
La distribution du vaccin russe anti-Covid Spoutnik V dans le monde (107)
71045
S'abonner

Alors que la Serbie vaccine avec le Spoutnik V en janvier, un institut local a signé un accord avec le Fonds russe d’investissements directs pour un transfert de la technologie et ainsi pouvoir lancer sa production.

L’Institut Torlak de virologie, de vaccins et de sérums de Belgrade a signé avec le Fonds russe d’investissements directs (RFPI) et la société pharmaceutique Generium un accord de transfert technologique pour la production de doses de Spoutnik V, a déclaré le ministre serbe de l’Innovation et du Développement technologique, Nenad Popovic, cité par l’agence Tanjug.

«À partir de maintenant, les données sur la production du vaccin Spoutnik V, développé par le célèbre institut russe de virologie Gamaleïa, sont ouvertes à Torlak. Il s'agit de données importantes et secrètes, qui ne peuvent être échangées qu’entre des partenaires ayant une grande confiance mutuelle», a indiqué le ministre.

Production fin mai

La Serbie a commencé la vaccination avec le Spoutnik V en janvier. Selon le média, le responsable s'attend à ce que les trois premiers lots de test du médicament pour la vaccination soient préemballés en Serbie en avril. Ils seront alors envoyés pour examen au Centre Gamaleïa. D’après M.Popovic, le début de la première phase pourrait commencer avant le 20 mai.

Auparavant, le Fonds russe d’investissements directs et l’Institut Torlak de virologie, de vaccins et de sérums de Belgrade s’étaient mis d’accord concernant la production du vaccin Spoutnik V en Serbie. Le RFPI a indiqué que cette dernière deviendrait «le premier État d’Europe du Sud qui produira» cette solution.

L’UE «n’a pas besoin» du vaccin russe

La Hongrie et la Slovaquie ont lancé la vaccination avec le Spoutnik V sans attendre l’aval de l’Agence européenne des médicaments (EMA), laquelle a commencé ses examens début mars.

Le week-end dernier, le commissaire européen au marché intérieur Thierry Breton, qui avait précédemment qualifié le Spoutnik V de «bon vaccin», a déclaré que l’Europe n’en avait «absolument pas besoin». Pour appuyer ses déclarations, il a affirmé que l’Union européenne avait la capacité de «livrer 300 à 350 millions de doses d'ici la fin du mois de juin», rappelant que quatre vaccins étaient déjà autorisés par le régulateur européen. Pour M.Breton, le Spoutnik V reste donc un «vaccin en complément».

Ces propos ont été qualifiés d’«étranges» par Vladimir Poutine. «Nous nous interrogeons sur les intérêts que défendent ces gens, ceux des entreprises pharmaceutiques ou ceux des citoyens européens», a fait valoir le chef du Kremlin lors d’une réunion sur la vaccination retransmise à la télévision.

Dossier:
La distribution du vaccin russe anti-Covid Spoutnik V dans le monde (107)

Lire aussi:

L'ancien ministre Éric Raoult est mort
Sans assimilation, le risque «d’une guerre de tous contre tous»? – vidéo
Expulsion de diplomates, interdiction d'entrée: Moscou riposte aux sanctions US
Tags:
production, vaccination, Covid-19, Spoutnik V, vaccin, Serbie, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook