International
URL courte
Par
13056028
S'abonner

La Russie a pris des mesures pour réagir à «une activité militaire de l’Otan menaçante» à sa frontière, a fait savoir le 13 avril le ministre russe de la Défense Sergueï Choïgou. Cette déclaration intervient dans le cadre d'un renforcement des capacités militaires de l'Alliance aux frontières russes.

Moscou a annoncé donner une réponse au déploiement massif de troupes de l’Otan à la frontière russe. Selon le ministre russe de la Défense, il s’agit d’une réaction à l’activité militaire de l’Alliance menaçant la Russie.

«En trois semaines, deux armées et trois unités aéroportées ont été déployées avec succès aux frontières occidentales de la Russie dans les zones où ont eu lieu des exercices militaires», a déclaré Sergueï Choïgou lors d'une réunion à Severomorsk, dans la région d'Arkhangelsk.

Le ministre de la Défense a évoqué un total de 40.000 militaires et 15.000 unités d’armements et d’équipements militaires de l'Otan, dont de l’aviation stratégique, qui seront déployés à proximité du territoire russe.

«Actuellement, des troupes américaines sont transférées depuis les régions continentales de l'Amérique du Nord à travers l’Atlantique vers l'Europe. Les troupes en Europe se déplacent vers les frontières russes. Les principales forces sont concentrées dans la région de la mer Noire et de la Baltique», a précisé M.Choïgou.

En effet, le 9 avril, un responsable militaire américain avait fait savoir auprès de CNN que l’US Navy prévoyait un nouveau déploiement de navires dans la mer Noire afin de soutenir l’Ukraine, appuyé d’avions de reconnaissance pour surveiller les troupes russes en Crimée.

«Si quelque chose change, nous serons prêts à répondre», avait-il expliqué.

Présence de l'Alliance renforcée

Fin mars, l’Otan a mené ses exercices Sea Shield-21 en mer Noire, près des frontières russes, sous le commandement de la Roumanie avec une participation bulgare, grecque, espagnole, néerlandaise, polonaise, américaine et turque. 

Ce renforcement de la présence de l’Alliance dans la région a été qualifié par le secrétaire général de l'organisation Jens Stoltenberg de «signal net» à Moscou.

Le porte-parole du Kremlin Dmitri Peskov avait par ailleurs déclaré que le déplacement des troupes russes à l’intérieur du pays ne regardait personne, ajoutant que Moscou prenait seulement les mesures de défense nécessaires.

Lire aussi:

Plus de 100 caddies abandonnés: les clients «livrés à eux-mêmes», le 1er mai tourne au fiasco – images
Pour faire adopter le pass sanitaire, «le gouvernement mène une guerre d’usure aux Français»
«Il me faut beaucoup plus que ça»: cet ancien ministre «n’arrive pas à vivre» avec près de 4.000 euros de retraite
Tags:
Russie, Sergueï Choïgou, OTAN
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook