International
URL courte
Par
Escalade des tensions entre Israël et Palestine – mai 2021 (70)
25487
S'abonner

Sur fond de nouveaux affrontements entre Israël et des groupes palestiniens, marqués par des salves de roquettes vers le territoire israélien et des frappes de riposte de Tsahal, le Pentagone a annoncé avoir déployé des chasseurs F-18 en Arabie saoudite, notamment pour promouvoir la sécurité et la stabilité dans la région.

Alors qu’Israël et le Hamas continuent de s’affronter, le département américain de la Défense a pris la décision de renforcer sa présence dans la région et de déployer des chasseurs à la base aérienne de Prince Sultan, en Arabie saoudite.

«Des F/A-18D Hornet ont été déployés dans le cadre du 378e Escadre expéditionnaire de la Force aérienne, dans le Royaume d'Arabie saoudite», indique un communiqué de l’US Air Force.

​Il a été précisé que ce déploiement avait pour but d’améliorer la capacité du Commandement central des forces armées américaines (CENTCOM) «de dissuader les agressions et de promouvoir la sécurité et la stabilité dans la zone de sa responsabilité».

Un «soutien indéfectible» de Washington

Plus tôt dans la journée, la Maison-Blanche a annoncé que lors d’un entretien téléphonique avec le Premier ministre israélien Benyamin Netanyahou, le Président Biden «a condamné les attaques à la roquette du Hamas et d'autres groupes terroristes, notamment contre Jérusalem et Tel-Aviv».

Il a en outre exprimé «son soutien indéfectible à la sécurité d’Israël et au droit légitime d’Israël de se défendre et de défendre son peuple, tout en protégeant les civils».

Washington a annoncé ce jeudi l'envoi d'un émissaire en Israël et dans les territoires palestiniens pour exhorter une nouvelle fois à la «désescalade».

Dans le même temps, les États-Unis ont bloqué le 10 mai, au cours d’une réunion du Conseil de sécurité de l'Onu, une déclaration commune appelant à une désescalade de la situation à Jérusalem.

De nouvelles victimes

Toujours jeudi, Tsahal a annoncé qu’au cours des trois derniers jours plus de 1.500 roquette ont été tirées en direction d’Israël, qui déplore à l’heure actuelle six morts dont un soldat. Des dizaines d’Israéliens ont été blessés. Le Hamas a lui-même confirmé dans la nuit avoir lancé plus de 220 nouveaux missiles vers Tel-Aviv et Beersheva.

Le mouvement fait état de six nouveaux morts dans des frappes israéliennes sur la bande de Gaza, ce qui porte à 83 le nombre de Palestiniens tués dont 17 enfants. 487 personnes ont été blessées du côté palestinien depuis le début des hostilités lundi.

Dossier:
Escalade des tensions entre Israël et Palestine – mai 2021 (70)

Lire aussi:

La France constate une forte baisse du nombre de nouveaux cas quotidiens de Covid-19
Troisième dose de vaccin: «Cela fait partie du plan de développement économique et actionnarial des labos»
En Seine-Saint-Denis, ces deux prénoms sont les plus donnés aux bébés depuis 2018
Tags:
Israël, États-Unis, Gaza, Bande de Gaza
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook