International
URL courte
Par
173612
S'abonner

Le président américain Joe Biden a déclaré mardi qu'il avait décidé de renoncer aux sanctions contre l'entreprise chargée du projet de gazoduc Nord Stream 2 parce que le projet était presque achevé et qu'une telle décision aurait pu nuire aux liens entre les Etats-Unis et l'Europe.

Joe Biden, qui se prépare à sa première visite en Europe et à sa première rencontre avec le président russe Vladimir Poutine le mois prochain, a déclaré aux journalistes qu'il s'était opposé au nouveau gazoduc depuis sa création, mais qu'il avait renoncé à prendre des sanctions parce que le projet était «presque entièrement terminé» au moment où il a pris ses fonctions en janvier.

Le président américain, désireux de construire un front uni à la fois contre la Russie et la Chine, a agi rapidement pour rétablir les liens avec l'Allemagne et d'autres alliés européens clés mis à mal par l'administration Trump.

Lire aussi:

«Ils profitaient des USA»: Trump se lâche contre Macron et les dirigeants européens
Francis Lalanne choque en liant le malaise cardiaque d’Eriksen au vaccin anti-Covid
Le geste désespéré d’un Algérien en situation irrégulière qui voulait quitter la France
Tags:
sanctions, Nord Stream 2
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook