International
URL courte
Par
2310
S'abonner

La Lituanie a décidé d'accorder l'asile à une douzaine d'Afghans qui ont travaillé comme traducteurs pour les forces armées internationales et craignant la répression des talibans une fois que les troupes étrangères auront quitté leur pays.

Douze interprètes afghans ont adressé à Vilnius cette semaine une lettre dans laquelle ils déclarent avoir travaillé avec les troupes lituaniennes en Afghanistan jusqu'en 2013, à l'époque où la Lituanie dirigeait une mission de reconstruction dans la province afghane de Ghor (centre).

"Ce sont des personnes qui ont aidé nos forces. C'est une question d'honneur pour notre pays que de les aider en retour", a déclaré à la presse vendredi Mme Ingrida Simonyte, Première ministre de ce pays membre de l'Otan et de l'UE.

"Nous accorderons l'asile à ces personnes", a confirmé le ministre lituanien des Affaires étrangères, Gabrielius Landsbergis.

Lire aussi:

«Une menace pour la démocratie»: Emmanuel Macron s’insurge contre les anti-pass sanitaire
Didier Raoult propose de se mettre de la vaseline dans le nez pour contrer le Covid-19
«Pète-lui la gueule!»: Mélenchon craque complètement face à un passant – vidéo
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook