International
URL courte
Par
217
S'abonner

Six personnes ont été tuées dans les provinces du KwaZulu-Natal (KZN) et du Gauteng depuis la semaine dernière lors de violentes manifestations consécutives à l'incarcération de l'ancien Président sud-africain Jacob Zuma, ont indiqué lundi les services de renseignement du pays.

Les troubles ont éclaté peu après que Jacob Zuma a commencé à purger mercredi dernier une peine de 15 mois de prison pour outrage au tribunal.

Selon un communiqué des services de renseignement, 219 arrestations avaient été réalisées lundi à 6h30 GMT.

Lire aussi:

Un Gilet jaune interpellé pour avoir remplacé le portrait de Macron par un QR code
Grève des sapeurs-pompiers: «Nous préférons attendre d’avoir des certitudes sur les vaccins»
Didier Raoult propose de se mettre de la vaseline dans le nez pour contrer le Covid-19
Tags:
Afrique du Sud, Jacob Zuma
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook