International
URL courte
Par
137
S'abonner

Un policier iranien a été tué, mardi soir, lors d'émeutes dans la province du Khouzestan (Sud-Ouest), touchée depuis la fin du mois de mars par la sécheresse et par une sévère pénurie d'eau, a annoncé mercredi l'agence officielle Irna.

"Lors des émeutes mardi soir à Talaqani (un quartier de la ville portuaire de Mahshahr), des officiers (...) se sont fait tirer dessus depuis un toit", a déclaré Fereydoun Bandari, gouverneur par intérim du comté cité par Irna.

Un policier a été tué et un autre blessé à la jambe, a fait savoir le responsable, sans préciser si les manifestations à Mahshahr étaient liées à celles qui secouent le reste de la province depuis la semaine dernière.

Cet incident survient moins d'une semaine après la mort d'une personne, vendredi soir, lors d'une manifestation dans la même province.

Depuis le début du mois, de nombreuses villes d'Iran sont soumises à des coupures d'électricité fréquentes, en raison d'une sécheresse d'une ampleur sans précédent depuis 11 ans.

Lire aussi:

Le Conseil constitutionnel valide l'extension du pass sanitaire mais censure l'isolement obligatoire
Un ministre assure que l’État prendra en compte les «remarques» du Conseil constitutionnel, pourtant obligatoires
Le fils du chah d'Iran exhorte l'Occident à donner le coup de grâce à la République islamique
«Une menace pour la démocratie»: Emmanuel Macron s’insurge contre les anti-pass sanitaire
Tags:
Iran, eau, manifestation
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook