International
URL courte
Par
2517
S'abonner

Des avions de l’armée de défense d’Israël ont bombardé les positions du Hamas après un tir de roquette depuis la bande de Gaza. Précédemment, l’État hébreu avait annoncé la capture de Palestiniens évadés d’une prison de haute sécurité.

En réponse à un tir de roquette visant Israël, les forces aériennes ont lancé un raid contre les positions du mouvement palestinien Hamas dans la bande de Gaza, a fait savoir Tsahal via sa page Twitter.

Les militaires expliquent avoir frappé un poste de mitrailleuse, un dépôt de munitions et un camp appartenant aux combattants du Hamas.

Tsahal fait également savoir qu’il tient le mouvement palestinien pour responsable de toutes les attaques lancées depuis le territoire de la bande de Gaza.

Capture de prisonniers palestiniens évadés

Précédemment, les autorités de l’État hébreu se sont réjouies de la capture de quatre des six Palestiniens qui s’étaient enfuis de la prison de haute sécurité de Gilboa (nord) le 6 septembre dernier.

Parmi les évadés figuraient, selon la police, des membres du groupe Jihad islamique*, dont certains avaient passé plusieurs dizaines d’années en détention.

Peu après l’annonce de ces arrestations, une roquette a été tirée depuis la bande de Gaza, contrôlée par le Hamas mais où le Jihad islamique* est également actif, avant d’être interceptée par le bouclier antimissile israélien Dôme de Fer.

Vendredi 10 septembre, un Palestinien a commis une attaque au couteau dans la Vieille ville de Jérusalem. Grièvement blessé par la police, il est décédé à l’hôpital dans lequel il avait été transféré.

* Organisation terroriste interdite en Russie

Lire aussi:

Une voiture fonce sur une terrasse en centre-ville de Fontainebleau, plusieurs blessés
Sous-marins: Canberra et Washington réagissent au rappel des ambassadeurs français
Sous-marins: l'Australie assure avoir été «franche» avec la France
Tags:
Armée de Défense d'Israël, Israël, roquettes, Hamas, Bande de Gaza, Jihad islamique
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook