Interviews
URL courte
Par
15676
S'abonner

Dans les médias internationaux, la réalité du conflit syrien est souvent assaisonnée d’une sauce politisée. Loin de cette cuisine, le Docteur Elias Lahham, chef du service de chirurgie à l’hôpital français de Damas, témoigne pour Sputnik de la réalité quotidienne dans le pays.

Près de cinq millions de Syriens ont quitté leurs foyers, mais on oublie de parler de tous ceux qui sont restés, qui n'ont pas abandonné leur pays durant ces cinq années dévastatrices. Sputnik a rencontré le Docteur Elias Lahham, chef du service de chirurgie à l'hôpital français de Damas et président du Forum national syrien, qui effectue son premier voyage en France depuis le début du conflit.

Le Dr Lahham donne une image de la Syrie différente de celle que l'on a l'habitude de voir dans la presse. Il précise même que 90% de ce qui est publié dans les médias est complètement déformé. Elias Lahham s'indigne de ce que l'espérance de vie à la naissance en Syrie a chuté de 16 ans. Il partage avec Sputnik ses souvenirs durs et heureux de cette guerre qui n'en finit pas.

 

Lire aussi:

La Syrie repousse une attaque terroriste à l’est de Damas
Moscou et Washington somment Damas et l'opposition d'épargner les civils
Lattaquié, Hama, Homs, Damas, la région de Palmyre presque libérées des terroristes
Moscou va aider Damas à reconstruire la Syrie
Tags:
opinion publique, médecine, Damas, Syrie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook