Interviews
URL courte
Par
2127129
S'abonner

Le philosophe Michel Onfray a répondu à l’invitation de Sputnik France afin d’échanger sur la crise sanitaire historique que vit la France. Pas tendre avec Emmanuel Macron ou l’Union européenne, le prolifique auteur ne croit pas à un changement de paradigme économique après la crise. Entretien.

«Il fallait faire ce que Macron n’a pas fait. C’est-à-dire confiner, contrôler et isoler le plus tôt possible pour avoir le moins de personnes infectées.»

Alors que le déconfinement du 11 mai approche, le philosophe Michel Onfray juge sévèrement la gestion de la crise du Covid-19 par le gouvernement français et son Président, Emmanuel Macron. L’auteur du récent «Théorie de la dictature précédé de Orwell et l’Empire maastrichien» (Éd. Robert Laffont) a accepté l’invitation de Sputnik France et nous livre son analyse de la crise historique provoquée par la pandémie de coronavirus.

D’après le philosophe, le gouvernement «navigue à vue», Emmanuel Macron n’a pas «l’intelligence du chef de l’État» et sa gestion de crise est «catastrophique».

Michel Onfray s’en prend également à une Union européenne victime de son «échec» et «incapable de fabriquer des masques».

Du côté de l’économie, il ne croit pas à un changement de paradigme dans l’après-crise sanitaire. Selon le philosophe, le capitalisme a de beaux jours devant lui, au contraire des «pauvres», qui seront en première ligne. Et pour Michel Onfray, en cas de contestation sociale, Emmanuel Macron n’hésitera pas à «envoyer la police et l’armée».

L’auteur a également évoqué son initiative commune avec son ami producteur et journaliste, Stéphane Simon, «Front populaire». Un projet qui a pour but de «fédérer les souverainistes de droite, de gauche et d’ailleurs». Le but? «Rédiger un véritable programme pour le Frexit et ainsi faire émerger des figures politiques qui ne sont pas issues des partis politiques». Lancement prévu fin juin.

Lire aussi:

Attention à une escroquerie avec le permis de conduire qui se répand 
Une rave party de plus de 1.000 fêtards dégénère à Redon: un homme perd sa main - images
Financement libyen: après avoir violé son contrôle judiciaire, Mimi Marchand incarcérée
Tags:
Covid-19
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook