Maghreb
URL courte
Par
3247
S'abonner

Moscou et Rabat ont discuté, le 19 février à Agadir au Maroc, du renouvellement de leur premier accord de pêche maritime qui prendra fin le 14 mars 2020, selon un communiqué du ministère marocain de l’Agriculture et de la Pêche, cité par les journaux locaux.

À l'issue de la conférence sur l'initiative de la Ceinture bleue qui s'est tenue le 19 février à Agadir, le Maroc et la Russie ont discuté du renouvellement de leur accord de pêche signé en mars 2016, selon un communiqué du ministère marocain de l'Agriculture et de la Pêche, cité par la presse locale. D'une durée de quatre ans, cet accord prendra fin le 14 mars 2020, selon la même source.

Selon ce communiqué, Aziz Akhannouch, le ministre marocain de l'Agriculture et de la Pêche, a rencontré Ilya Chestakov, le vice-ministre russe de l'Agriculture et président de l'Agence fédérale russe des pêches, à bord du navire russe de pêche Alexandr Kosarev. Les deux responsables ont discuté du renouvellement de leur accord ratifié le 16 mars 2016, tout en signant, par ailleurs, le procès-verbal de la 4e session de la commission mixte russo-marocaine sur ledit accord, qui s'est tenue le lundi 18 février, a indiqué la même source.

En vertu des dispositions de l'accord de 2016, 10 navires russes ont reçu l'autorisation des autorités marocaines de pêcher dans les eaux territoriales sud du pays jusqu'au Cap blanc. En contrepartie, la partie russe s'engageait à recruter plus de 300 marins marocains dans sa flotte et à offrir 14 bourses d'études aux élèves lauréats des établissements de formation maritime.

Lancée par le Maroc en marge de la Cop22 à Marrakech, l'initiative de la Ceinture bleue vise à fédérer les pays autour d'une politique de renforcement de la place du secteur halieutique dans l'économie bleue.

Dans le cadre de sa tournée au Maghreb, débutée le 23 janvier en Algérie, Sergueï Lavrov est arrivé jeudi 24 janvier, en début de soirée, à Rabat. Les discussions ont porté sur le renforcement du partenariat stratégique qui lie le Maroc et la Russie, selon Maroc Diplomatique. Les rencontres entre le ministre russe et les autorités marocaines ont porté également sur les questions régionales et internationales, y compris sur le Sahara occidental, avance la même source.

En mars 2016, à l'invitation du Président russe, le roi Mohammed VI s'était rendu à Moscou. Cette visite d'État avait permis de renforcer les relations bilatérales entre les deux pays. Plusieurs conventions avaient été signées, notamment dans le domaine économique, dont la plus importante était l'établissement d'un accord de libre-échange pour lequel des négociations sont toujours en cours.

Lire aussi:

Important incendie à l’entrepôt de l’usine Caillot de Bailleul - vidéos
Donald Trump gracie 73 personnes dont son ex-conseiller Steve Bannon
Humiliations et abus de pouvoir: Laetitia Avia visée par une enquête pour «harcèlement moral»
Décès de patients, statistiques troublantes et pressions: faut-il s’inquiéter du vaccin de Pfizer?
Tags:
négociations, accord de pêche, Ilya Chestakov, Aziz Akhannouch, Sergueï Lavrov, Mohammed VI, Russie, Maroc
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook