Ecoutez Radio Sputnik
    Le Sahara occidental

    Le ministre sahraoui des Affaires étrangères tacle la France pour son soutien au Maroc

    © Sputnik . Igor Mikhalev
    Maghreb
    URL courte
    211516
    S'abonner

    Dans une déclaration à la télévision nationale, le ministre sahraoui des Affaires étrangères a appelé la France à cesser son soutien au Maroc dans le dossier du Sahara occidental.

    Mohamed Salem Ould Salek, le ministre sahraoui des Affaires étrangères, a pointé du doigt la politique de la France quant à la résolution du conflit au Sahara occidental, selon l’Algérie Presse Service (APS).

    S’exprimant lors d’un passage à l’émission Al Hadath (l’Événement, en arabe) de la télévision sahraouie, le ministre a dénoncé «le soutien du Maroc par la France, concernant l'occupation des territoires sahraouis».

    «La France, malgré son retrait militaire de certains pays, exerce son hégémonie sur certains de ces pays en vue de protéger ses intérêts», a-t-il affirmé. Elle estime que «ses intérêts au Maroc constituent un garant de ses intérêts dans la région», a-t-il ajouté.

    À cet effet, le chef de la diplomatie sahraouie a affirmé que «les tentatives de la France […] à travers l'appui de la poursuite de l'occupation est une politique vouée à l'échec».

    La position de la France

    La France a, courant de cette année, appuyé la signature de l’accord de pêche UE-Maroc qui étend l’exécution aux eaux adjacentes au territoire du Sahara occidental.

    En novembre 2017, lors de la visite de Saâdeddine El Othmani, le chef du gouvernement marocain, à Paris, le Premier ministre français, Édouard Philippe, avait déclaré dans un point de presse avec son homologue: «Nous soutenons le plan d'autonomie [du Maroc, ndlr] qui est sérieux et crédible».

    Le 21 mars à Genève, le Maroc et le Front Polisario se sont réunis dans le cadre d’une table ronde sur le conflit au Sahara occidental. Il s'agissait de la deuxième table ronde, après celle organisée début décembre 2018 au siège de l'Onu à Genève, qui avait mis fin à six ans d'absence de dialogue.

    Tags:
    accord de pêche, soutien, conflit au Sahara occidental, Sahara occidental, France, Maroc
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik