Maghreb
URL courte
Par
5126
S'abonner

Un réseau de trafic de résine de cannabis, composé de quatre personnes, a été démantelé au Maroc, annonce la police nationale qui précise qu’une quantité de 6,4 tonnes de cette drogue a été saisie.

La Direction générale de la Sûreté nationale (DGSN) marocaine annonce dans un communiqué, publié sur sa page Facebook, le démantèlement d’un réseau de trafic de drogue international et la saisie, dans le cadre de la même opération, d’une quantité de plus de six tonnes de résine de cannabis.

Dans son communiqué, la DGSN indique que, sur la base d’informations fournies par la Direction générale de la surveillance du territoire (DGST), la police de la ville de Guelmim, dans le sud-ouest du Maroc, «a arrêté quatre individus âgés d’entre 27 et 61 ans, pour leurs liens présumés avec un réseau criminel œuvrant dans le trafic international de stupéfiants», précisant qu’une «quantité de 6,4 tonnes de résine de cannabis a été saisie».

La totalité de la drogue n’a pas été saisie à un seul endroit. En effet, le communiqué explique qu’«une opération de fouille d’un camion de transport de marchandises au niveau d’un barrage de police à l’entrée de la ville de Guelmim a permis la saisie d’une première quantité de 3,1 tonnes […] et l’arrestation du conducteur du poids lourd». «Trois autres individus présumés impliqués dans cette affaire ont été interpellés à bord de deux voitures 4x4 non loin du même lieu», précise la même source.

À Taghjijt, à 80 kilomètres de la ville de Tata, dans le sud-ouest du pays, «les opérations de fouille menées ultérieurement par les services de sûreté, dans un entrepôt au niveau d’une ferme, ont permis de saisir une quantité supplémentaire de 3,3 tonnes de la même drogue», ajoute la DGSN.

Les prévenus ont été placés sous mandat de dépôt, conclut le même communiqué, et les services de sécurité poursuivent les investigations pour identifier d’autres personnes présumées impliquées dans ce trafic et déterminer ses éventuelles ramifications au niveau national.

Le 12 juin, la police marocaine a intercepté une cargaison de près de 13 tonnes de résine cannabis dans la région de Nador, dans le nord-est du Maroc, rapporte un communiqué de la Direction générale de la Sûreté nationale (DGSN).

Selon un bilan officiel, en 2018, la police marocaine a saisi 52 tonnes de résine de cannabis et 1,65 tonne de cocaïne.

Lire aussi:

L’évolution des revenus de Jean Castex évaluée par Franceinfo
Ce pays européen a été désigné par la Chine comme possible point d’origine du coronavirus
La LDNA, mouvement pour la défense des Africains, espère la dissolution de l’Église catholique
Tags:
cannabis thérapeutique, résine de cannabis, cannabis, trafic de drogue, Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) marocaine, Maroc
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook