Maghreb
URL courte
3215
S'abonner

Un homme a comparu devant le tribunal correctionnel de la ville d’Oran, dans l’ouest de l’Algérie, pour faux et usage de faux. Il se faisait passer pour le consul d’Espagne à Alger et escroquait les gens en leur promettant des visas. Il risque 18 ans de prison ferme avec sa femme, selon Observ’Algérie.

Le procureur de la République auprès du tribunal correctionnel de la ville d’Oran, dans l’ouest de l’Algérie, a requis 18 ans de prison ferme contre un faussaire qui se faisait passer pour le consul d’Espagne à Alger, a rapporté le site d’information Observ’Algérie. Avec son épouse comme complice, et contre laquelle le parquet a requis la même peine, il escroquait les gens en leur promettant des visas pour l’Espagne contre d’importantes sommes d’argent.

Le mis en cause, qui se faisait également passer pour un simple fonctionnaire au consulat, utilisait Facebook pour attirer ses victimes à qui il extorquait des sommes allant de 500.000 à 700.000 dinars (3.780 à 5.290 euros) en contrepartie d’un visa pour l’Espagne. Plus de trente personnes sont tombées dans le piège, précise le média.

Pour les appâter, le couple se présentait comme travaillant au sein d’un cabinet spécialisé dans la facilitation des démarches de demande et d’obtention de visas pour l’Espagne.

Ils ont été arrêtés, selon la source, suite à une plainte déposée par une jeune femme qui avait besoin d’un visa pour se rendre en Espagne en vue de se marier.

En plus de la peine requise par le parquet, le représentant de la partie civile a demandé une indemnisation d’un million de dinars (7.560 euros). Le verdict est mis en délibéré pour la semaine prochaine, indique Observ’Algérie.

Lire aussi:

L’humoriste de France Inter Guillaume Meurice s’en prend aux commerçants frappés par le confinement
Traversée de l’Algérie avec un âne: le challenge qui passe mal sur les réseaux sociaux
Une «violente altercation» éclate entre deux avocats lors du procès Sarkozy, l’audience suspendue
Des outils d’espionnage télécoms israéliens ont été détectés dans ces quatre pays européens
Tags:
régime sans visas, conditions visas, visas, consulat, consul, Oran, Alger, Algérie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook