Maghreb
URL courte
15395
S'abonner

Un Marocain de 23 ans a été condamné à 15 ans de réclusion criminelle en France pour le viol en 2018 de deux femmes de 37 et 64 ans. Il a été identifié et arrêté grâce à ses empreintes ADN, indique Le Parisien.

Jugé pour deux viols en 2018 en France, un Marocain a écopé d’une lourde peine d’emprisonnement.

La Cour criminelle des Yvelines a condamné l’homme de 23 ans à 15 ans de prison ferme pour le viol de deux femmes, rapporte Le Parisien.

Le journal précise que les deux victimes étaient âgées de 37 et 64 ans au moment des faits. Les crimes ont eu lieu à Choisy-le-Roi |(Val-de-Marne) et à Plaisir (Yvelines).

Alors qu’elle se rendait le 10 juillet chez une amie, une femme a croisé la route d’un homme qui portait un sac contenant un sandwich et une bouteille d'eau. Après avoir essayé d’engager la discussion, il l’a attrapée par les cheveux et entraînée dans un bois où il l’a frappée puis violée.

Ce sont les prélèvements ADN effectués sur le sandwich qu'il avait laissé sur place qui ont permis de l’identifier après les avoir comparés avec des empreintes collectées sur une autre victime à Choisy-le-Roi.

En effet, le 17 février de la même année, le jeune homme a violé une femme d'origine asiatique alors qu’elle rentrait chez elle tard dans la nuit, après avoir fêté le nouvel an chinois dans un restaurant avec des amis, indique Le Parisien.

Le suspect a été interpellé au Cap-d'Agde, dans l’Hérault.

Il a continué à nier les faits malgré ses empreintes génétiques retrouvées sur les deux victimes, soutenant qu'il n'en avait aucun souvenir car il était «tout le temps sous l'emprise de l'alcool et de drogues».

Néanmoins, l’expertise psychiatrique demandée par la Cour criminelle a conclu qu'il était passible d’une sanction pénale, malgré des tendances psychopathiques élevées, des addictions à l'alcool et la drogue et une frustration sexuelle difficile à supporter.

Lire aussi:

La France passe la barre des 10.000 décès et enregistre 518 nouveaux cas graves de Covid-19
Covid-19: en Afrique, inquiétudes et amalgames sur les intentions de la France
«Aphrodisiaque», la viande de chien est réservée aux hommes, dans le nord du Togo
Tags:
viol, action en justice, Maroc, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook