Maghreb
URL courte
131636
S'abonner

Alexandre Benalla était présent en tant qu’expert pour le panel sur la cybersécurité au forum international MEDays qui s’est tenu du 13 au 16 novembre à Tanger, au Maroc. Il a affirmé que le royaume chérifien était à la pointe dans ce domaine en Afrique.

L’ex-conseiller du Président français a pris part le 16 novembre à Tanger, au Maroc, à la 12e édition du forum international MEDays organisé par l’Institut Amadeus sous le haut patronage du roi Mohammed VI. Il est intervenu en tant qu’expert en sécurité et cybercriminalité.

​«C’est une fierté pour moi en tant que Français d’origine marocaine […] de venir au Maroc et d’aborder des thématiques aussi intéressantes telles que la cybersécurité, l’intelligence artificielle et la robotique», a déclaré M.Benalla au micro du site d’information Le 360.

L’ex-conseiller a également vanté les mérites de la politique d’industrialisation menée au royaume chérifien conjointement avec une diplomatie très active en Afrique. Selon lui, cette politique vise à transformer le pays en «hub économique qui peut rayonner de la meilleure façon et dans tous les domaines», notamment en matière de sécurité et cybersécurité.

«Le Maroc a aujourd’hui une position stratégique et dominante dans les domaines de la sûreté et de la sécurité», a-t-il affirmé, rendant un vibrant hommage au roi Mohammed VI pour son rôle dans la stabilité du pays et de ses relations avec des partenaires comme la France, la Belgique et les États-Unis.

Il a également mis en avant le travail reconnu des services de sécurité et de renseignement marocains dans leur lutte antiterroriste, récemment loué dans un rapport du Département d’État américain. 

Alexandre Benalla a lancé une entreprise de sécurité en novembre 2018 à Marrakech qui porte le nom de Comya.

Le MEDays 2019, qui s’est tenu du 13 au 16 novembre, a vu la participation de 4.500 personnes venus de 80 pays dont 200 intervenants: des chefs d’États et de gouvernements, ministres, responsables politiques, chefs d’entreprises, dirigeants d’organisations internationales et des experts et représentants de la société civile.

Lire aussi:

Une photo de nouveaux élus faisant des doigts d’honneur déclenche un scandale dans l'Oise
Le Pr Raoult accusé de «faux témoignage» par l’AP-HP
Ce légume est le plus utile pour la santé, affirme un docteur russe
Cette escroquerie leur permet de voler près de 190.000 euros à Cdiscount
Tags:
sécurité nationale, sécurité régionale, sécurité, cybersécurité, Alexandre Benalla, Maroc
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook