Ecoutez Radio Sputnik
    Rabat

    Un Français qui faisait l’objet d’une notice rouge d’Interpol arrêté au Maroc

    © Sputnik . Natalia Seliverstova
    Maghreb
    URL courte
    52713
    S'abonner

    Un Français d’origine algérienne a été arrêté dimanche 17 novembre au Maroc, indique un communiqué de la police nationale. Le prévenu était sous le coup d’une notice rouge d’Interpol pour un mandat d’arrêt émis par la justice française pour trafic international de drogue.

    La Direction générale de la Sûreté nationale (DGSN) marocaine a annoncé dans un communiqué relayé par l’agence officielle Maghreb Arabe Presse (MAP) l’arrestation d’un ressortissant français d’origine algérienne recherché en France pour trafic de drogue à l’échelle internationale.

    La DGSN précise, que le mis en cause, âgé de 28 ans, était sous le coup d’un mandat d’arrêt international émis par les autorités judiciaires françaises qui le poursuivent pour des faits liés au trafic de drogue. Il a été arrêté dimanche 17 novembre au centre de Bab Sebta, dans le nord-est du Maroc, ajoute la même note.

    La source explique que le prévenu a été interpellé alors qu’il s’apprêtait à quitter le territoire marocain. La police aux frontières a découvert, après l’opération de vérification et de pointage dans les la bases de données des personnes recherchées une notice rouge le concernant émise par Interpol.

    Le suspect a été placé sous mandat de dépôt. Une enquête est en cours pour faire toute la lumière sur ses activités dans le pays, en attendant la mise en œuvre de la procédure de son extradition vers la France, conclut le communiqué de la DGSN.

    Lire aussi:

    Elle tente d’ouvrir les mâchoires d’un puma pour en arracher son chien
    De minuscules «koalas» trouvés sur les coussinets de chiens envahissent la Toile – photos
    Incident en coulisses de Miss France: une candidate évacuée de la scène en larmes
    Tags:
    trafic de drogue, Interpol, Français, Maroc
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik