Maghreb
URL courte
2222
S'abonner

La police judiciaire marocaine a démantelé un réseau de huit personnes spécialisé dans le trafic de visas et de cartes de séjour utilisés dans des activités criminelles en lien avec l’immigration clandestine et la traite des êtres humains. De faux visas, de faux titres de séjour, des passeports et d’autres équipements ont été saisis.

Dans un communiqué publié sur sa page Facebook, le Bureau central d’investigation judiciaire (BCIJ) marocain a annoncé l’arrestation de huit personnes appartenant à un réseau criminel agissant dans l’immigration clandestine et la traite des êtres humains.

Selon, le site d’information Bladi.net, les huit mis en cause étaient spécialisés dans la falsification de visas et de cartes de séjour. En effet, le média indique que, selon un communiqué du BCIJ transmis à la presse, lors de la perquisition des domiciles des suspects, les enquêteurs ont mis la main sur de fausses cartes de séjour étrangères, de faux visas et des passeports de nombreux candidats à l’immigration clandestine.

Par ailleurs, le média ajoute que des équipements électroniques, des téléphones portables, des cachets et trois voitures ont également été saisis.

Les huit prévenus ont été placés sous mandat de dépôt. Une enquête a été ouverte sous la supervision du parquet pour faire toute la lumière sur cette affaire, identifier l’ensemble des personnes impliquées dans ce trafic et les éventuelles ramifications nationales et internationales de ce réseau.

Lire aussi:

«Conte dit à une Europe morte d'aller se faire foutre», divorce à l'italienne entre Rome et l'UE?
Édouard Philippe prolonge le confinement pour deux semaines
Covid 19: un cardiologue camerounais met en garde contre le traitement du professeur Raoult
Tags:
immigration clandestine, titre de séjour, visas, trafic, traite des êtres humains
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook