Maghreb
URL courte
5020561
S'abonner

Marié depuis 30 ans et père de huit enfants, un Marocain a découvert par son frère qui l’a alerté qu’il n’est pas le père biologique de sa progéniture et a demandé une expertise médicale qui a confirmé qu’il avait toujours été stérile.

Agé de 50 ans, un Marocain a décidé de mettre un terme à sa relation conjugale après avoir découvert que les huit enfants qu’il a élevés durant les 30 années de son mariage n’étaient pas les siens, rapporte la presse locale.

Le site Bladi.net indique que c'est le frère de l’homme en question qui est à l’origine de cette découverte. En effet, c’est en se plaignant auprès de lui du comportement de sa fille benjamine qu’il lui a supposé que ses huit enfants n’étaient pas les siens.

L’homme a alors consulté un spécialiste en stérilité qui a confirmé, après diagnostic, qu’il était effectivement stérile depuis au moins 30 ans. Suite à l’avis du médecin, il a décidé de demander le divorce.

Selon le média, le cinquantenaire a été agressé physiquement par sa femme et ses enfants qui l’ont exproprié de ses biens après sa demande de divorce. Ainsi, il se retrouve même dans l’incapacité de payer les frais afférents au divorce fixés à 40.000 dirhams (3.760 euros), selon la même source.

Pour passer cette dure épreuve, le plaignant a fait appel à une association des droits de l’Homme à El Kelaâ Sraghna pour l’assister, conclut le média.

Lire aussi:

Traitée d’«Arabe de service», la policière syndicaliste Linda Kebbab porte plainte contre le «journaliste» Taha Bouhafs
«Chut, taisez-vous!»: Didier Raoult s’en prend à une journaliste de BFM TV
Hommage à Adama Traoré: Camélia Jordana chante qu'il est temps de «prendre les armes» - vidéo
Tags:
mariage précoce, mariage forcé, mariage, Maroc
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook