Maghreb
URL courte
93911
S'abonner

Au passage frontalier de Dahmar, entre le Maroc et la Mauritanie, 68 Subsahariens dont 32 Sénégalais ont été repoussés par l’armée marocaine, informe Seneweb qui souligne que des tensions ont eu lieu.

Des dizaines de subsahariens dont des Sénégalais sont bloqués à Dahmar, à la frontière entre le Maroc et la Mauritanie fermée depuis plusieurs mois dans le cadre de la lutte contre le Covid-19, rapporte le site d’information sénégalais Seneweb. De vives tensions ont éclaté entre les gardes-frontières marocains et ces personnes désireuses de rejoindre la Mauritanie coûte que coûte, précise le média qui publie deux vidéos de la scène.

Seneweb détaille que 68 Africains dont 32 Sénégalais sont actuellement coincés à Dahmar suite au refus des autorités marocaines de les laisser traverser vers la Mauritanie. Parmi ces Sénégalais se trouvent quatre femmes, dont une est enceinte, précise le site qui souligne qu’ils souhaitent rentrer dans leur pays.

Dans une déclaration à Seneweb, l’ONG Horizon sans frontières met en garde les autorités sénégalaises contre le risque «éventuel de bavure».

En effet, selon le média, ces personnes ont exprimé il y a deux jours «leur intention de forcer le passage au péril de leur vie» devant les militaires marocains qui les empêchent de traverser la frontière.

Lire aussi:

Netanyahou accuse l'Iran de l'attaque d'un navire israélien et promet de riposter
Véhicules endommagés, poubelles incendiées, tirs de mortiers d’artifice: nuit agitée pour les policiers de l’Oise
Trump évoque «la catastrophe énergétique» aux USA et la dépendance au pétrole russe sous Biden
«J’ai déjà fait barrage, cette fois c’est fini»: la Une de Libération sur le RN indigne la majorité
Tags:
fermeture des frontières, zones transfrontières, gardes-frontières, poste-frontière, Afrique subsaharienne, Sénégal, Maroc
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook