Maghreb
URL courte
Par
1711816
S'abonner

Connu sous le nom de Mafia Mocro, un réseau criminel dirigé par des Algériens et Marocains qui pratiquaient la torture dans le cadre de leurs activités de trafic de cannabis a été démantelé en Europe grâce à une opération conjointe entre les polices espagnole et néerlandaise, selon COPE.es qui publie une photo d’une salle de torture.

Une opération conjointe des polices espagnole et néerlandaise a permis le démantèlement d’un réseau mafieux dirigé par des Marocains et Algériens spécialisés dans le trafic de cannabis. Il était actif dans plusieurs pays européens, notamment en Hollande et Belgique, rapporte le site d’information espagnol COPE.es.

L’opération a été déclenchée suite à une demande de coopération formulée en avril par la police néerlandaise à son homologue espagnole après une tentative de la mafia «Mocro» d’étendre ses réseaux en Espagne. Les policiers ont arrêté plusieurs personnes aux Pays-Bas où ils ont fait une découverte terrifiante. Les criminels s’adonnaient à la torture, aux enlèvements et au règlement de comptes de mafias rivales.

COPE.es précise que six personnes ont été arrêtées aux Pays-Bas et sept conteneurs insonorisés saisis. Ces derniers étaient utilisés comme salle de torture. En effet, une photo publiée par le site du média montre une chaise à laquelle des chaines sont attachées et fixées dans sol. D’autres instruments paralysants et de torture ont également été saisis.

Selon la même source, la police espagnole a pu intercepter des contacts entre plusieurs membres de ce réseau avec une personne qui se trouverait en Espagne et qui allait recevoir de l’argent pour organiser un enlèvement. Considérée comme l’un des dirigeants de l’organisation mafieuse, elle est toujours recherchée par la police.

Lire aussi:

Ces pays considérés par Vladimir Poutine comme les futures superpuissances mondiales
«Il y a un risque de guerre civile» en France, prévient l'ancien chef d'État-Major des armées Pierre de Villiers
La nouvelle carte du couvre-feu en France publiée par les autorités
Tags:
enlèvement, tortures, trafic de drogue, trafic, Parquet néerlandais, Pays-Bas, Espagne, Belgique
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook