Maghreb
URL courte
Par
132910
S'abonner

En Algérie, la chaîne El Bilad a annoncé de la neige à Msila, région des Hauts Plateaux où sévit une sévère canicule en cette période estivale. La chaîne, qui dit avoir publié un bulletin d’alerte de l’Office national de la météorologie, a été raillée sur les réseaux sociaux.

Fausse alerte, il n’y a pas eu de tempête de neige à Msila. Pourtant, cette wilaya (département) des Hauts Plateaux, située à 250 kilomètres au sud-est d’Alger, aurait pu être le théâtre d’un miracle sans précédent en recevant des flocons par plus de 40°C. Cette information a donné lieu à une avalanche de publications humoristiques sur les réseaux sociaux.

Bonjour à tous!

«En direct de Msila, une image partagée de nombreuses fois montrant les premières chutes de neige. Une beauté pour les yeux et une relaxation pour l’esprit. Les gens de Msila peuvent confirmer?»

«C’est pas nous c’est eux…»

Le responsable de la propagation de cette fausse information est la télévision privée El Bilad qui a publié, dimanche 22 août, un article sur son site Internet avec le titre suivant: «Office de la météorologie, de la neige attendue à Msila». Mais à la lecture de l’article, on constate que l’information est incomplète:

«Aujourd'hui, dimanche, l'Office national de la météorologie a émis une alerte jaune de premier niveau, précisant que la neige tombera sur la wilaya de Msila de 15 heures à 21 heures. L’Office national de météorologie a finalement retiré le bulletin spécial relatif aux chutes de neige dans la wilaya de Msila», précise l’article.

Le même titre a également été utilisé pour la publication d’un post sur la page Facebook de cette chaîne. Et c’est justement cette publication qui a été raillée sur les réseaux sociaux.

«Sincèrement, c’est une page qui est censée être gérée par des personnes qui ont fait des études? C’est une honte pour El Bilad d’annoncer de la neige à Msila en plein été»

«Neige et pastèque, une image que l’on peut voir qu’à Msila. Photo: El Bilad TV»

Contacté par Sputnik, Anes Djemaa, le rédacteur en chef de ce média, a précisé que le journaliste s’était contenté «de rendre publique une information de l’Office national de météorologie».

«Nous n’avons rien à voir avec cette information, elle provient de cet office. D’ailleurs d'autres médias l’ont partagée», a-t-il indiqué.

Notons que cette chaîne de télévision est depuis lundi 23 août sous le coup d’une décision de fermeture pour une durée d’une semaine décidée par l’Autorité de régulation de l’audiovisuel (ARAV) et du ministère de la Communication pour «non-respect des recommandations dans le cadre de la protection des enfants et des mineurs lors de la diffusion de ses programmes». Rien à voir, a priori, avec cette affaire…

Colère et incompréhension

Les responsables de la communication de l’Office national de la météorologie n’ont pas répondu à notre demande de savoir si le service prévision a bien émis une alerte neige avant de la retirer. À Msila, cette affaire n’a pas été du goût d’une partie de la population comme l’explique Ismahane Yahiaoui, cadre dans le secteur de la santé. Elle explique à Sputnik que l’histoire de la neige en plein mois d’août a été perçue comme une tentative d’El Bilad TV «de tourner en ridicule» les Msilis et de «détourner le regard de l’opinion publique».

«À Msila, les avis sont partagés. Certains pensent que c’est une simple blague et d’autres estiment que cette information vise à tourner en ridicule les habitants de la région. Comment expliquer qu’une chaîne censée être sérieuse et crédible annonce une chose pareille? Il y a une volonté de détourner le regard de l’opinion publique au moment où l’Algérie subit de graves problèmes», estime-t-elle.

Pour Ismahane Yahiaoui, la situation est d’autant plus incompréhensible puisqu’il ne neige jamais à Msila, «même durant les hivers les plus rudes». Ce n’est pas tout, elle explique que depuis plusieurs semaines la température est rarement descendue en dessous de 40 degrés et que certaines localités de la wilaya sont balayées depuis plusieurs jours non pas par le blizzard, mais par de fortes tempêtes de sable. C’est le cas notamment de la ville d’Aïn El Hadjel où cette vidéo a été filmée le 19 août. Les Msilis peuvent au moins être sûrs de ne pas tomber sur un ours blanc affamé en pleine nuit…

Lire aussi:

Sous-marins australiens: «Ce qu'il vient de se passer» pèsera sur l’avenir de l’Otan, selon Le Drian
Une voiture fonce sur une terrasse en centre-ville de Fontainebleau, plusieurs blessés
Véran confirme un possible allégement concernant le pass sanitaire
Tags:
Algérie, neige, canicule
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook