Moyen-Orient
URL courte
Par
9839
S'abonner

Deux pays arabes, dont le Sultanat d’Oman, sont en passe de conclure des accords de normalisation des relations avec Israël, rapporte Ynet. Des contacts seraient également en cours avec le Niger, le Mali, la Mauritanie, Djibouti, l’Indonésie et le Sultanat de Brunei.

À l'instar du Maroc, du Soudan, Bahreïn et des Émirats arabes unis, d’autres pays s’apprêtent à conclure des accords de normalisation de leurs relations avec Israël, fait savoir le site d’information hébreu Ynet.

«Ces États aspirent à profiter des largesses que Donald Trump distribue en retour, avant qu’il ne quitte la Maison-Blanche le 20 janvier prochain», affirment au site des responsables israéliens sous couvert d’anonymat, soulignant que «deux pays, dont le Sultanat d’Oman, que Benyamin Netanyahou a visité dernièrement, vont annoncer des accords avec Israël dans les prochains jours».

Outre ces deux États, «des contacts sont en cours avec des pays africains musulmans comme le Niger, la Mauritanie, le Mali et Djibouti». «D’autres contacts incluent également des pays musulmans d’Asie tels que l'Indonésie et le Sultanat de Brunei», détaille le média.

Des normalisations contre des privilèges

Quatre pays arabes ont déjà conclu des accords de normalisation de leurs relations avec Israël. Les Émirats arabes unis, à qui l’administration américaine a promis la vente d’avions de combat furtifs de 5e génération F-35, ont été le premier, suivi de Bahreïn et du Soudan que Trump a retiré en retour de la liste américaine des pays sponsors du terrorisme international.

Jeudi 10 décembre, le Maroc a annoncé un accord du même type avec l’État hébreu. En contrepartie, le Président américain a reconnu la souveraineté du royaume chérifien sur le Sahara occidental, avec probablement la vente de quatre drones de type MQ-9B Skyguardian et des investissements à hauteur de trois milliards de dollars dans le pays.

Lire aussi:

L’eau: l’arme secrète d’Erdogan contre la Syrie
«Tu vas en prendre plein la gueule»: un maire met en garde Macron qui prépare son tour de France
Les USA auraient mis en place «une force clandestine» de quelque 60.000 hommes
Marine chinoise face à l’US Navy: «Les rapports de forces sont en train de s’inverser en nombre»
Tags:
pays musulmans, pays arabes, Israël, normalisation, Donald Trump
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook