Moyen-Orient
URL courte
Par
252
S'abonner

Le président libanais Michel Aoun a dit lundi espérer la reprise des négociations avec le Fonds monétaire international (FMI) alors que le nouveau gouvernement formé vendredi se réunissait pour la première fois au palais présidentiel.

"Nous allons faire face à de grandes difficultés et nous allons travailler pour trouver des solutions possibles", a déclaré Michel Aoun sur Twitter.

De son côté, le ministère libanais des Finances a déclaré lundi que la banque centrale recevrait le 16 septembre 1,135 milliard de dollars (0,96 milliard d'euros) en droits de tirage spéciaux (DTS) du Fonds monétaire international.

Le Liban s'est doté vendredi d'un nouveau gouvernement dirigé par Najib Mikati, au terme d'un an de querelles politiques qui ont exacerbé la profonde crise économique et financière que traverse le pays depuis deux ans.

Lire aussi:

Une voiture fonce sur une terrasse en centre-ville de Fontainebleau, plusieurs blessés
Sous-marins: Canberra et Washington réagissent au rappel des ambassadeurs français
Sous-marins: l'Australie assure avoir été «franche» avec la France
Sous-marins australiens: «Ce qu'il vient de se passer» pèsera sur l’avenir de l’Otan, selon Le Drian
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook