Ecoutez Radio Sputnik
    Opinion

    David R.Nicholas, coordonnateur du Projet OSCE en Ukraine: "L'objectif principal de l'OSCE est l'intégration de l'Ukraine dans les structures euroatlantiques"

    Opinion
    URL courte
    0 6 0 0
    par Arseni Oganessian, commentateur de RIA Novosti

    David R.Nicholas s'est, de fait, ouvertement opposé aux appels russes à respecter strictement le mandat. Il a ouvertement déclaré qu'il soutiendrait tous les projets sur lesquels il pourrait se mettre d'accord avec les autorités ukrainiennes quelle que soit la position des autres pays membres de l'OSCE, y compris celle de la Russie.

    La manière audacieuse dont le coordinateur exerce ses fonctions dépasse le cadre de son mandat de coordinateur de l'OSCE en Ukraine, parce qu'il est de notoriété que tous les projets doivent être approuvés par les organes collectifs de l'OSCE.

    La partie russe a, pour sa part, accusé David R.Nicholas d'abuser de ses pouvoirs et de ne pas respecter les normes financières et administratives. Il s'agit, en tout premier lieu, d'un projet de soutien des élections que M.Nicholas a réalisé sans demander l'aval des pays membres de l'OSCE. Les sources extrabudgétaires qui ont contribué à la mise en œuvre de ce projet suscitent aussi des questions.

    Cependant la situation scandaleuse autour de l'OSCE n'est qu'un épisode de la bataille que de nombreux Occidentaux et Russes considèrent comme une "bataille pour l'Ukraine". A vrai dire, l'arrivée au pouvoir du favori de l'Occident Victor Iouchtchenko ou du prétendu candidat prorusse Victor Ianoukovitch ne détermine point l'orientation géopolitique de l'Ukraine. Ni les technologies électorales, ni les incitations de certains médias occidentaux ("l'Ukraine doit être avec l'Occident", etc.) ne peuvent pas influer sur la situation réelle dans le pays faisant face au risque d'une guerre civile.

    La scission de ce pays européen très peuplé serait évitée à condition que l'Occident reconnaisse non seulement les droits et les espérances de l'Ukraine "orange", mais aussi ceux de l'Ukraine russophone.

    Lire aussi:

    L’OSCE donne son avis quant à une opération de maintien de la paix en Ukraine
    Explosion d’une voiture de l’OSCE: l’UE ne participera pas à l’enquête
    Donbass: un membre de l'OSCE tué dans l'explosion de son véhicule
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik