Ecoutez Radio Sputnik
    Opinion

    La culture russe dans tous ses états

    Opinion
    URL courte
    0 0 0

    Beaux-Arts/ cinéma/ musique/ danse

    Beaux-Arts/ cinéma/ musique/ danse

    Beaux-Arts

    Le musée de l'Ermitage (Saint-Pétersbourg) exposera, du 12 novembre 2008 au 29 mars 2009, une cinquantaine de tableaux provenant du musée de Dresde. Cette exposition, intitulée "De Friedrich à Dix", se veut, entre autres, un remerciement pour le retour en Allemagne, dans les années 1956-1958, d'oeuvres d'art emportées en URSS à la fin de la Seconde guerre mondiale.

    Le Musée de l'art non-conformiste (Saint-Pétersbourg) expose depuis le 17 octobre un projet intitulé "Propeinture", qui présente les oeuvres de quatre peintres et photographes russes: les peintres Sergueï Brioukhanov et Igor Chirchkov, les photographes Lev Melikhov et Ivan Porto. Ces oeuvres sont unies par le désir de transmettre les nouvelles tendances de la peinture et de la photographie, qui gomment la frontière entre les deux genres.

    Sergueï Brioukhanov est peintre et dessinateur. Il est né en 1959 dans la région de Tcheliabinsk. Il suit les cours d'arts graphiques de l'Institut pédagogique de Nijni Taguil, qui l'embauchera par la suite. Il commence à exposer en 1983. Igor Chirchkov est né en 1962 à Oulan-Oude. Il fait des études d'architecture à l'Institut polytechnique d'Irkoutsk, où il enseigne le dessin et la peinture de 1986 à 1988. Lev Melikhov est né le 11 avril 1951. Il commence à photographier à l'âge de huit ans. Ses premières photos sont publiées dans la presse nationale dès 1963. Ivan Porto commence à s'intéresser à la photographie et au cinéma à la fin des années 50, alors qu'il va encore à l'école. Il suit des études d'histoire de l'art à l'Université de Moscou. Il a longtemps travaillé à la galerie Tretiakov et au ministère de la Culture. Il revient à la photographie d'art dans les années 90.

    La galerie Chkola [Ecole] de Moscou expose, du 22 octobre au 25 novembre, 25 toiles expressionnistes de peintres allemands ou autrichiens: Otto Müller, Ernst Ludwig Kirchner, Franz Marc, Karl Schmidt-Rottluff, Gabriele Münter, Alexeï Yavlenski, Heinrich Campendonk.

    Cinéma

    La 2e édition du festival du cinéma contemporain "Zavtra [Demain]/2morrow" s'est ouverte le 17 octobre à Moscou. Le public a pu ainsi découvrir de nouveaux films dont la distribution ne sera pas massive. Le choix a été opéré en fonction de trois principes: esprit novateur, audace et originalité. Le jury, présidé par le cinéaste américain Abel Ferrara, a décerné son Grand prix (50.000$) à Johnny mad dog, de Jean-Stéphane Sauvaire (coproduction France-Libéria-Belgique, Prix de l'espoir "Un Certain regard" à Cannes 2008). Ont également été récompensés: Teona Strugar Mitevska (catégorie "Images") pour Je suis de Titov Veles (co-production Macédoine-Slovénie-Belgique-France), Bill Plymton (catégorie "Son") pour Des idiots et des anges (Etats-Unis); Bent Hamer (catégorie "Histoires") pour La Nouvelle vie de Monsieur Horten (Norvège-Allemagne-France), Valeria Gaï Guermanika (catégorie "Acteurs") pour Ils mourront tous, sauf moi (Russie).

    Le festival du film d'animation expérimental et de media-art Linoleum 2008 a lieu à Moscou, du 25 octobre au 1er novembre. Cette troisième édition est consacrée, cette année, au cinéma asiatique: Corée, Japon et Chine. Elle comporte six sections, dont une rétrospective des films du cinéaste japonais Tomoyasu Murata.

    Danse

    Le Kylyl Ouola théâtre, théâtre national de danse de Iakoutie, se produira à Moscou et à Saint-Pétersbourg en mars 2009. Il présentera un spectacle s'inspirant de l'Olonkho, l'épopée iakoute. L'Olonkho se compose de nombreux récits comportant entre une dizaine et un millier de vers. L'Olonkho ne se récite pas: le conteur chante les monologues des héros et déclame le reste du texte, d'une voix proche de la mélopée. Se mêle parfois à ces récits l'imitation des cris d'animaux. L'UNESCO a proclamé l'Olonkho chef-d'oeuvre du patrimoine oral immatériel de l'humanité.

    Littérature

    La 10e Foire internationale Fiction / Non fiction, qui aura lieu du 26 au 30 novembre à Moscou, fera la part belle à la littérature "Jeunesse". Un espace intitulé "Territoire de la connaissance" sera réservé aux enfants et aux adolescents. Cette année, plus de 250 participants représenteront 21 pays. Deux projets seront réalisés dans le cadre de l'événement: un salon des bouquinistes et une exposition intitulée "Senteur de reliure". La Finlande sera l'invité d'honneur.

    Musique

    Les organistes Léo Krämer et Edouard Oganessian ont donné un concert à quatre mains le 21 octobre à Moscou. Ils ont joué de la musique composée par Bach spécialement pour l'orgue. M. Oganessian est diplômé du Conservatoire de Moscou (1978, classes d'orgue et de piano). Lauréat du concours d'orgue Franz Liszt de Budapest en 1988, il enseigne à l'Académie nationale de musique de Vilnius jusqu'en 1990. Il donne des récitals avec les orchestres nationaux de Russie, Biélorussie, Lettonie et Lituanie, avant de s'installer en France. Né en 1944, Leo Krämer est organiste, pianiste et chef d'orchestre de formation. Il est, depuis une trentaine d'années, maître de chapelle et organiste à Speyer (Sarre). De 1992 à 1994, il est premier chef invité de l'Orchestre philharmonique d'Estonie, et régulièrement chef invité de l'Orchestre philharmonique de Saint-Pétersbourg.

    Le Conservatoire de Moscou a ouvert un site - http://fragilite.com/ - qui permet d'écouter la musique de ses compositeurs. Le site fonctionne en russe et en anglais.

    Le choeur académique Minine a inauguré, le 17 octobre à Moscou, une série de trois concerts en l'honneur des 80 ans de son directeur artistique et chef de choeur Vladimir Minine. Le choeur était accompagné de l'orchestre symphonique national Novaïa Rossiïa. Il a interprété la Messe en do M de Beethoven ainsi que Amao omi [La Guerre est insensée], oeuvre du compositeur géorgien contemporain Guia Kantcheli (né en 1935). Ce choeur de musique de chambre a été créé en 1972. Vladimir Minine est né le 19 janvier 1929 à Leningrad. Il intègre le Choeur d'Etat de l'URSS en 1949. Il a ensuite dirigé plusieurs formations et a enseigné au Conservatoire de Novossibirsk, puis à l'Institut des frères Gnessine.

    Le violoncelliste Micha Maïski et l'orchestre de chambre des Virtuoses de Moscou se sont produits au Conservatoire de Moscou le 18 octobre. Ce concert marquait le début d'une série de concerts qui auront lieu au cours de la saison 2008-2009 à l'occasion des trente ans de l'orchestre. Des musiciens célèbres y participeront. Micha Maïski est né à Riga le 10 janvier 1948. En 1966, il est lauréat du concours Tchaïkovski. Après un séjour en prison en 1970, il quitte l'URSS pour Israël en 1972 (il vit actuellement en Belgique). Il est le seul musicien à avoir eu pour maîtres Rostropovitch et Piatigorski.

    Photographie

    Une exposition du photographe hongrois Martin Munkacsi s'est ouverte à Moscou le 17 octobre. Elle est intitulée "Réfléchis avant de photographier", la propre formule de l'artiste.

    Théâtre

    Le festival "Ostrovski dans la Maison d'Ostrovski" a eu lieu au théâtre Maly, du 18 au 24 octobre. Il poursuit deux objectifs: montrer aux Moscovites les meilleures réalisations de pièces d'Ostrovski en Russie et permettre aux troupes de province de se produire dans la capitale. Ce festival, créé en 1993, a lieu tous les deux ans. Alexandre Ostrovski a écrit 48 pièces qui ont toutes été jouées au théâtre Maly.

    Concerts

    Patrick Fiori donnera un concert unique à Moscou le 2 décembre. Il y présentera son album 4 Mots.

    Le Charles Gayle Trio a donné un concert à Moscou le 20 octobre.

    Le groupe de punk rock américain The Offspring donnera un unique concert à Moscou le 3 décembre, dans le cadre de la tournée mondiale de promotion de son nouvel album Rise and Fall, Rage and Grace. Le dernier concert du groupe à Moscou remonte à février 2002.

    Divers

    Une exposition consacrée aux traditions et rites du peuple Sakha (iakoute) s'est ouverte à Iakoutsk, au Musée de l'histoire et de la culture des peuples du Nord. On peut y voir des photos dues à l'ethnographe Anatoli Alexeïev, des objets provenant de fouilles archéologiques, des objets de culte appartenant aux chamans.

    Lors du VIIIe Festival international des arts pour enfants "Kinotavrik", qui se déroulera à Sotchi du 1er au 9 novembre, les éditions Gueleos présenteront L'Ile au trésor en version vidéo-livre. Gueleos prépare également une version de ce type des Trois mousquetaires.

    Le musée de l'Orient (Moscou) présente, du 21 octobre au 7 décembre, une exposition intitulée "Les samouraïs, l'art de la guerre". On peut y voir des harnachements et des sabres des périodes Muromachi et Edo, des dessins, des drapeaux de clan, des vêtements et autres objets de la culture des samouraïs. Tous ces objets proviennent de collections privées russes. On peut également découvrir des objets d'antiquité, en usage dans le milieu aristocratique, des oeuvres d'art et des armes du Moyen-âge. Dans le cadre de cette exposition, des masters classes d'arts martiaux seront organisées, les visiteurs pourront également s'initier à la cérémonie du thé (Cha no yu) ou à l'art de la calligraphie (shodô).

    Présence russe en France

    Le violoniste Vadim Repine a donné un concert au théâtre des Champs-Élysées le 20 octobre. Né en 1971 à Novossibirsk, il obtient, à 17 ans, le premier prix au concours Reine Elisabeth de Belgique.

    Le pianiste Sergueï Tarassov, soliste de la Philharmonie de Moscou, donnera un concert à la salle Gaveau le 13 novembre.

    Lire aussi:

    La musique militaire résonne au cœur de Moscou à l’occasion du festival Tour Spasskaïa
    Mélomane? Un chien monte sur scène lors d’un concert de musique classique (vidéo)
    La Russie pourrait aider l'Arabie saoudite à créer son propre orchestre
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik