Ecoutez Radio Sputnik
    Opinion

    Courrier des lecteurs Marcel Pourtout, 2009-12-29 12:02

    Opinion
    URL courte
    0 2 0 0

    Réponse à Eric Cusset: En Corse, il y a des contre-pouvoirs et le multipartisme comme partout en France. Cela suffit pour éviter toute fraude aux élections. les délégués de chaque liste ou candidat contrôlent attentivement les opérations de vote.

    Réponse à Eric Cusset: En Corse, il y a des contre-pouvoirs et le multipartisme comme partout en France. Cela suffit pour éviter toute fraude aux élections. les délégués de chaque liste ou candidat contrôlent attentivement les opérations de vote.

    Ensuite, je ne suis nullement antirusse, car j'aime trop ce pays. "Qui aime bien chtie bien": ce vieux proverbe français explique bien mon attitude à l'égard de la Russie. Qui accepte qu'un pays où la corruption est quotidienne, la bureaucratie d'Etat et la police reçoivent des pots-de-vin en permanence pour un dossier ou une affaire, où la fraude aux élections est levée..... Il y a beaucoup de démocrates en Russie; les citoyens russes sont blasés et découragés, car ils savent que leurs dirigeants sont là pour s'enrichir. Ils n'ont que faire de la populace. La Russie ne s'en sortira pas sans de profondes réformes démocratiques, juridiques, économiques et sociales. D'abord une presse libre, comme les Echos de Moscou par exemple.

    Enfin, je connais très bien l'Ukraine où je réside DEUX MOIS PAR AN; je serais accompagné de juges et d'avocats ukrainiens non véreux, totalement indépendants pour faire respecter le vote libre des citoyens. Je me soumettrais bien sûr au vote souverain des citoyens et citoyennes ukrainiennes, même si j'ai mes préférences pour l'avenir de ce pays, en grandes difficultés avec la dépression économique.

    Lire aussi:

    Législatives, les Algériens désabusés
    Nouvelles sanctions, la Russie dit... merci et garde le cap
    Ukraine: erreur 404
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik