Ecoutez Radio Sputnik
    Opinion

    Zoom sur la presse russe - vendredi 29 octobre

    Opinion
    URL courte
    0 10

    L'élite tchétchène oublie le président/ Des personnalités russes appelle le président à "un dialogue constructif" avec la société/ Un néonazi russe condamné à la réclusion perpétuelle

    POLITIQUE

    L'élite tchétchène exprime de plus en plus ouvertement sa fidélité au chef du gouvernement russe Vladimir Poutine, prétendant avoir oublié l'existence du président dans le pays (Vremia Novostieï).

    Des personnalités publiques russes demandent au président Medvedev de ne pas adopter les amendements durcissant la loi sur les manifestations et appellent les autorités à "un dialogue constructif avec la société civile" (Nezavissimaïa Gazeta).

    La Cour municipale de Moscou a condamné à la réclusion à perpétuité un néonazi russe accusé de 15 meurtres sur fond de haine raciale (Rossiïskaïa Gazeta).

    ECONOMIE

    Le marché de la monnaie électronique risque de devenir une pomme de discorde pour ses acteurs en raison d'une concurrence sensiblement accrue (Kommersant).

    Le nouveau régime fiscal et 9.000 milliards d'investissements ne peuvent servir de garantie à la croissance du secteur pétrolier russe. Selon les experts, les volumes d'extraction du pétrole dans les dix prochaines années ne dépasseront pas le niveau actuel, soit 500 millions de tonnes par an (Vedomosti).

    La panique provoquée l'année dernière par l'épidémie de grippe porcine pourrait s'avérer profitable pour les compagnies pharmaceutiques en 2010 également (Vedomosti).

    ENERGIE

    Six régions russes risquent de subir des suspensions de distribution d'électricité en hiver prochain, informe le ministère de l'Energie (Vedomosti).

    SOCIETE

    La majorité des Russes ne savent pas qui est Sergueï Sobianine mais respectent le choix du président: selon les sondages, seuls 13% des Russes savent que M.Sobianine est le nouveau maire de Moscou (Kommersant).

    INTERNATIONAL

    Israël va lancer un appel d'offres pour la construction d'un mur de protection le long de la frontière israélo-égyptienne. Le mur de 240 km de long s'étendra de la Bande de Gaza jusqu'à la ville d'Eilat, au bord de la mer Rouge (Nezavissimaïa Gazeta).

    Selon le ministère ukrainien des Affaires étrangères, le règlement de Transnistrie exige le retrait des troupes russes de la région (Nezavissimaïa Gazeta).

    La diplomatie turkmène a accusé le vice-premier ministre russe, Igor Setchine, de s'ingérer dans la politique énergétique du pays (Vremia Novostieï).

    Lire aussi:

    Pourquoi le secteur énergétique mondial ne peut se passer de la Russie?
    Le casting pour le poste de Premier ministre russe est ouvert
    Sanctions antirusses: Bruno Le Maire propose à Moscou une «manœuvre» éventuelle
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik