Ecoutez Radio Sputnik
    Opinion

    Zoom sur la presse russe - lundi 10 octobre

    Opinion
    URL courte
    0 0 0

    Medvedev pourrait briguer un nouveau mandat présidentiel en 2019/ Génocide arménien: Sarkozy appelle la Turquie à reconnaître sa responsabilité/ Hugo Chavez souhaite créer une nouvelle alliance pétrolière

    INTERNATIONAL

    Dmitri Medvedev a promis de ne pas permettre une réédition du "scénario libyen" en Syrie. Selon le chef d'Etat russe, Moscou n'admettra pas de légitimer des sanctions unilatérales visant à renverser tel ou tel régime dans le monde.

    Rossiïskaïa Gazeta

    La Russie et la Chine ont l'intention de signer un mémorandum de coopération dans le domaine de la modernisation au cours de la visite du premier ministre russe Vladimir Poutine à Pékin qui débute ce lundi.

    Kommersant

    Soucieux de s'assurer le soutien de l'influente diaspora arménienne, Nicolas Sarkozy a choisi d'attaquer la Turquie sur le génocide arménien de 1915. La tournée transcaucasienne du président français a débouché sur un grave conflit diplomatique entre Paris et Ankara, mettant en danger les contrats français en Turquie dont le montant total s'élève à 15 milliards d'euros.

    Kommersant

    Lorsque les troupes américaines se déployaient en Afghanistan en 2001, le peuple afghan rêvaient de changer le pouvoir dans le pays. Les Afghans saluaient l'armée américaine qui avait renversé les talibans, ainsi que le nouveau gouvernement dirigé par le président Hamid Karzaï et soutenu par Washington. Dix ans après, les Afghans ne veulent plus de la présence américaine dans le pays.

    Moskovskie Novosti

    POLITIQUE

    Dmitri Medvedev aura au moins quinze ans pour mener à bien les réformes qu'il a engagées au cours de son mandat présidentiel, a déclaré dimanche le conseiller du président russe, Arkadi Dvorkovitch, laissant comprendre que l'actuel chef d'Etat pourrait briguer un nouveau mandat en 2019.

    Vedomosti

    ECONOMIE

    Le président vénézuélien, Hugo Chavez, a proposé à la Russie et à d'autres pays disposant de riches réserves de pétrole de créer une nouvelle alliance stratégique à l'instar de l'OPEP.

    Vedomosti

    Le dernier round de négociations russo-géorgiennes sur l'adhésion de la Russie à l'Organisation mondiale du commerce s'est soldé par un échec. Cependant, les responsables russes sont toujours persuadés que les Etats-Unis et l'Union européenne exerceront des pressions sur Tbilissi pour permettre à la Russie d'adhérer à l'OMC.

    Moskovskie Novosti

    Lire aussi:

    L'Afghanistan a besoin des avions russes modernes, pas «de la ferraille américaine»
    L’ex-Président afghan décrypte les enjeux américains en Afghanistan
    L'ancien président afghan critique la nouvelle stratégie de Donald Trump dans la région
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik