Ecoutez Radio Sputnik
    Opinion

    Courrier des lecteurs Vincent Dereat, 2011-12-07 17:25

    Opinion
    URL courte
    0 0 0

    Profitant malicieusement d'un courant encore malheureusement majoritaire et dominant au sein du gouvernement israélien, celui de l'arrogance et de la suffisance : du seul contre tous, les occidentaux, Américains en premier, ont lâché sciemment Israël la laissant se baigner dans son illusion de sécurité totale dont ses armes nucléaires seraient le garant absolu.

    Profitant malicieusement d'un courant encore malheureusement majoritaire et dominant au sein du gouvernement israélien, celui de l'arrogance et de la suffisance : du seul contre tous, les occidentaux, Américains en premier, ont lâché sciemment Israël la laissant se baigner dans son illusion de sécurité totale dont ses armes nucléaires seraient le garant absolu.

    C'est sans compter le fanatisme réel d'une oumma sunnite qui se lève à travers le monde arabe, du Maghreb au Proche et Moyen-Orient, la culture du martyr individuel et forcément de masse si bien ancré, qu'elle pourrait déjouer la Raison.
    Nos apprentis sorciers occidentaux en sont-ils conscients? Eux qui fabriquent de toute pièce cette extrême poussée de fièvre sunnite salafiste et autres frères musulmans...intoxiqués qu'ils sont par l'argent des monarchies pétrolières du Qatar et de l'Arabie Saoudite wahhabiste exportatrice d'autant de pétrole que de ré-islamisation radicale à travers le monde.
    Ce n'est pas aujourd'hui la Syrie Baasiste du Président Bachar el-Assad ni même l'Iran que mettent en exergue les Occidentaux comme un épouvantail, ce n'est pas aujourd'hui l'ennemi officiel et déclaré:les chiites, mais bien cette future coalition sunnite salafiste qui encerclera Israël tout autour de ses frontières actuelles.
    Il serait grand temps de changer de paradigme et de stopper dans l’œuf cette future armée de l'islam sunnite qui sera tout autant antisémite que belliqueuse.

    Nos amis Russes seraient bien avertis, après que leur flotte aie fait relâche dans le port syrien de Tartous, de proposer aux Israéliens une escale dans un de leurs ports afin de leur affirmer tout leur soutien. Mais pour cela, les cartons d'invitation doivent être imprimés par Tel Aviv.

    Lire aussi:

    Irak: après la guerre contre Daech, la «guerre civile»?
    L’Irak au bord de l’éclatement… au plus grand bonheur des États-Unis
    «La guerre contre le Qatar, c'est la guerre contre la Turquie»
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik