Ecoutez Radio Sputnik
    Opinion

    Zoom sur la presse russe - jeudi 26 juillet

    Opinion
    URL courte
    0 0 0

    Les Etats-Unis veulent contrôler le respect des normes de l'OMC par Moscou/ ONG "agents étrangers": deux tiers de Russes favorables/ Le Liban menacé par le conflit syrien

    RUSSIE

    D'après le Centre panrusse d'étude de l'opinion publique (VTsIOM), deux tiers des Russes sont persuadés que la loi renforçant le contrôle sur les ONG russes financées de l'étranger vise à contrer l'ingérence extérieure dans les affaires nationales du pays. Dans le même temps, seuls 16% des sondés associent l'adoption du document à la volonté des autorités de réprimer l'opposition. Les experts et les représentants des ONG qualifient les résultats du sondage de "prévisibles".

    Kommersant

    Le gouvernement russe a rejeté l'initiative du sénateur Alexandre Torchine en vue de légaliser le commerce des armes à feu à canon court. Selon une source haut placée au sein du gouvernement, les propositions de M.Torchine ont été qualifiées d'"inopportunes".

    Izvestia

    Depuis le début de l'été, 2.240 personnes se sont déjà noyées en Russie. 96% des accidents mortels se sont produits dans les lieux où la baignade est interdite.

    Rossiïskaïa Gazeta

    INTERNATIONAL

    Le conflit syrien risque de provoquer une guerre civile au Liban voisin. Les chiites libanais, qui représentent 35% de la population du pays, soutiennent leurs confrères alaouites au pouvoir à Damas, tandis que les politiciens et les ecclésiastiques sunnites sympathisent avec l'opposition anti-Assad. La confrontation a déjà donné lieu à de violents affrontements.

    Kommersant

    Le projet de loi sur l'abolition de l'amendement Jackson-Vanick, soumis à l'examen du Congrès américain, pourrait inclure non seulement des sanctions à l'encontre des fonctionnaires russes figurant sur la "liste Magnitski" mais aussi des mesures de contrôle supplémentaires sur le respect de normes de l'OMC par la Russie, qui vient d'adhérer à l'organisation.

    Kommersant

    ECONOMIE

    La croissance russe a nettement ralenti en juin et la production industrielle a reculé, a indiqué mercredi le ministère russe du Développement économique. D'après les analystes, il s'agit de premiers signes de la crise d'envergure qui devrait frapper le pays dès l'automne prochain et qui sera beaucoup plus longue que la récession de 2008-2009.

    Moskovskie Novosti

    Pour la deuxième fois dans l'année, le groupe Apple a affiché des résultats financiers inférieurs aux prévisions du marché, une situation inédite depuis neufs ans.

    Vedomosti

    Lire aussi:

    Le Canada se propose de mettre au point sa version de l’acte Magnitski
    Un tiers des Russes jugent possible une guerre USA-Russie
    Le parlement canadien adopte une «loi Magnitski» malgré la menace de riposte russe
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik