Ecoutez Radio Sputnik
    Opinion

    Qui va construire le futur radieux en Ukraine?

    Opinion
    URL courte
    Règlement de la situation en Ukraine (2014) (2149)
    0 01

    La Russie livrera en Ukraine des matériaux de construction pour reconstruire l’infrastructure des villes détruites. A l’heure actuelle, des dizaines de milliers de personnes se sont retrouvées sans abri dans le Sud-est du pays.

    La Russie livrera en Ukraine des matériaux de construction pour reconstruire l’infrastructure des villes détruites. A l’heure actuelle, des dizaines de milliers de personnes se sont retrouvées sans abri dans le Sud-est du pays.

    Si la reconstruction des habitations ne commence par immédiatement, les Ukrainiens des régions sinistrées ne passeront pas l’hiver au chaud. Mais qui va reconstruire? La jeunesse, voudra-t-elle le faire pour un avenir meilleur de son pays?

    Le déficit des briques et du ciment n’est pas vraiment un problème. Mais ce qui est plus dur, c’est de trouver la main d’œuvre. La plupart de ceux qui travaillaient dans le bâtiment, sont partis travailler à l’étranger pendant la guerre. Parmi ceux qui sont restés, beaucoup se sont initiés à l’art de la guerre. Et il y a aussi ceux qui préfèrent la polémique virtuelle à la lutte armée. Ce groupe de personnes apparaissait sur le Maïdan de Kiev non pas avec des cocktails Molotov, mais avec des banderoles et les drapeaux de l’Union européenne. Ils affirmaient que la prospérité en Ukraine n’arrivera qu’après la signature de l’accord sur l’association. Et après la signature de ce contrat, les valeurs européennes et des salaires mirobolants afflueront dans le pays. Certains d'entre eux n'ont jamais caché le fait qu’ils attendent avec impatience à l’abolition des visas avec l’Europe. Mais qui va construire le futur radieux en Ukraine?

    "L'Ukraine fera face à un exode massif de la population active", prédit Mikhaïl Sinitsine, politologue et membre de la Chambre publique de la jeunesse de Russie. "L’Ukraine se forme comme un Etat militaire, qui se pose comme objectif principal non pas le développement de l’économie, mais la mise en place d’une infrastructure militaire, notamment pour continuer la confrontation avec la Russie. Les jeunes ukrainiens joueront donc le rôle de la chair à canon".

    L'Ukraine emprunte actuellement la voie de la désindustrialisation. Les entreprises sont restructurées, de nombreuses usines ferment. Non seulement les opérations militaires, mais aussi les décisions du gouvernement en sont la cause principale. Il est évident que l’association avec l’Union européenne ne permettra pas à l’Ukraine de redresser son économie grâce aux exportations. Jusqu’à présent, l’Ukraine n’exportait en Europe que deux catégories de produits : les engrais et les métaux, fabriqués à l’Est du pays. Les capacités industrielles, dont la production était destinée à l’exportation, sont aujourd’hui détruites. Il faut de l’argent pour les reconstruire. Mais le problème, c’est que les autorités n’ont ni les fonds, ni la main d’œuvre nécessaire pour reconstruire ces unités industrielles.

    Les Ukrainiens en sont donc réduits à acheter ce que les occidentaux auront la bonneté d’exporter vers leur pays. Or l’Ukraine n’a pas d’argent pour acheter cette production. Le gouvernement ukrainien déduisait des salaires un pourcentage qui était destiné à l’opération militaire, mais le trésor n’a pas réussi à renflouer ses caisses. Les projets de l’avenir du pays restent donc très flous. Les Ukrainiens gagnent l’argent là où ils le peuvent. Certains citoyens qui ont le goût de l’entreprenariat, profitant des sentiments patriotiques de la population, brodaient même des drapeaux nationaux et des bannières. Cependant, on ignore si la demande en ces attributs va rester aussi forte qu’elle l’est à l’heure actuelle. Les perspectives de la jeune génération de participer à la vie économique du pays sont très limitées.

    En conséquence, il ne reste que très peu de perspectives pour les jeunes ukrainiens de participer à la vie économique de leur pays.

    "L'économie ukrainienne est en train de se reconstruire. De vielles institutions cessent d’exister. Les secteurs de haute technologie, hérités de l’époque soviétique, vont également cesser d’exister", explique Vsevolod Veselov, expert du Centre d’information et d’analyse à l’Université d’Etat de Moscou. "Il y a déjà eu des discussions sur l'adaptation de l’armée ukrainienne aux normes de l’OTAN. Mais une telle réforme va complètement détruire le complexe militaro-industriel et le secteur aérospatial. Si l’Ukraine coupe les liens avec la Russie, cela détruira ce secteur industriel. Personne ne peut dire ce qui arrivera à l’économie ukrainienne dans un an. Actuellement, un processus de destruction est à l'œuvre dans le pays. Ensuite, c’est la reconstruction qui prendra le relais".

    Détruire ne va pas avec construire. Difficile de dire pour l’instant qui prendra en charge la reconstruction du pays. Car en Ukraine d’aujourd’hui, tout change très vite. Inutile donc de faire des projets pour le lendemain. Personne ne sait exactement ce qui adviendra.

    La Voix de la Russie

    Dossier:
    Règlement de la situation en Ukraine (2014) (2149)

    Lire aussi:

    Aymeric Chauprade : « Faire basculer l’Ukraine dans l’OTAN gâche l’équilibre régional »
    Bientôt la fin des visas européens pour les Ukrainiens?
    «Personnellement, je ne vois pas en rose l’avenir de l’Ukraine»
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik