Opinion

L'Europe vieillissante et le rôle salvateur de la migration

Opinion
URL courte
0 41
S'abonner

Depuis des dizaines d’années les politiques, les économistes et les sociologues se creusent la tête pour trouver un moyen de sauver l’Europe vieillissante tout en évitant une invasion d'immigrés.

Depuis des dizaines d’années les politiques, les économistes et les sociologues se creusent la tête pour trouver un moyen de sauver l’Europe vieillissante tout en évitant une invasion d'immigrés.

"Le monde civilisé" se dépeuple ou assure sa croissance démographique grâce aux migrants. Il y actuellement environ 30 millions d’immigrés dans l’ensemble de l’Europe. Cela peut paraître insignifiant étant donné que la population européenne se monte à 507 millions d’habitants mais il faut y ajouter au moins 40 à 60% si l’on tient compte des migrants en situation irrégulière et les étrangers naturalisés. Cela représente la moitié de population de pays comme la France ou l’Italie.

Sergei Riazantsev, directeur du Centre de démographie sociale et de sociologie économique n’est pas d’accord avec les jugements préconçus sur la question migratoire:

"J’éviterais de dramatiser la situation parce que l’émigration a des aspects à la fois positifs et négatifs. Il faut donc adopter un point de vue plus équilibré."

Il est évident que la migration a une grande importance économique pour l’Europe où il y a de plus en plus de retraités et de moins en moins d'actifs. Dans ce contexte, il faut importer annuellement 3 millions de travailleurs étrangers pour maintenir l’équilibre existant sur le marché du travail qui se réduit. Les conséquences sociales et politiques de l’immigration sont également ambiguës. Les quelque vingt millions de chômeurs recensés dans l’Union Européenne considèrent les étrangers comme des concurrents qui prennent leurs emplois.

Lioubov Khrapylina, directrice du Centre du développement social de l’Académie d’économie nationale près le président de la Fédération de Russie, a une vision assez pessimiste de l’avenir de la société occidentale:

"Il est pratiquement impossible de prévoir des changements capables d'invertir les tendances démographiques qui ont leur propre logique."

En ce qui concerne l’adaptation des immigrés, la chancelière Angela Merkel avait déjà reconnu "l’échec total" du projet d'édification d'une société multiculturelle. Avec ses 2000 mosquées et ses 3 millions de Turcs musulmans, l’Allemagne ressemble de plus en plus à une province de l’ex-empire Ottoman.

Beaucoup estiment que l’Europe est condamnée. En effet, la démocratie libérale qui anéantit la famille et les rapports traditionnels entre les sexes, creuse la tombe de toute la civilisation occidentale.

La Voix de la Russie

Lire aussi:

Un garçon de 12 ans laisse son chiot sur le seuil d'un refuge avec une note déchirante - photos
Coronavirus: deux nouveaux cas recensés en France
Ce célèbre Français a perdu près de 5 milliards de dollars en 24h à cause du coronavirus
Coronavirus: un premier cas confirmé en Algérie, un citoyen italien
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook