Opinion
URL courte
Par
4930830
S'abonner

Il fallait une suite à son roman «Guérilla: le jour où tout s’embrasa». Le journaliste Laurent Obertone revient avec un deuxième volume tout aussi anxiogène: «Guérilla: le temps des Barbares». Alors, réaliste ou caricatural? Entretien choc.

En 72h, à la suite d’une descente de Police dans un quartier sensible, l’Etat français s’est écroulé, et la civilisation avec. Le pays est livré à l’anarchie. Ce scénario apocalyptique est celui des romans Guérilla de Laurent Obertone. Basé sur des études des services de renseignements et la réalité des guerres civiles en ex-Yougoslavie, selon Laurent Obertone, ce roman se fonde sur une situation actuelle qu’il juge «extrêmement tendue». «Nous sommes au bord du chaos, la France est un bidon d’essence et il ne manque qu’une étincelle» dit-il, avant d’ajouter:

«Ce que j’essaie de décrire, c’est l’étape d’après… que ferait-on, nous, face à cet effondrement?»

Lire aussi:

Un «tueur de chiens» vivant dans l’eau découvert sur une plage australienne - photo
Un premier Français meurt du coronavirus à Paris
Litres d’eau, nourriture: quels produits acheter et stocker en cas de pandémie?
Le nombre de contaminations au coronavirus explose en France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook