• Kitej était une ville légendaire aux environs de Nijni Novgorod, en Russie, sur les bords du lac Svetloïar. Image: Mikhaïl Nesterov, Ville de Kitej.
  • Le lac Svetloïar.
  • La ville aurait disparu pendant le joug mongolo-tatar. Image: Vsevolod Ivanov, Réflexion.
  • Après avoir conquis plusieurs territoires russes, entre 1263 et 1242, le Khan Batu entendit parler de Kitej et ordonna à son armée de s'y rendre. A la surprise des Mongols, la ville n'avait aucune fortification. Les citoyens n'avaient jamais eu l'intention de se défendre par eux-mêmes et commencèrent à prier avec ferveur, demandant à Dieu de pardonner leurs pêchés. Image: Vsevolod Ivanov.
  • En voyant cela, les Mongols pressèrent leur attaque, mais furent stoppés. Soudainement, ils virent des fontaines d'eau surgir du sol tout autour d'eux. Les attaquants reculèrent et regardèrent la ville être submergée par les flots. Image: Vsevolod Ivanov.
  • Cette légende donna naissance à un nombre incroyable de rumeurs, pour la plupart prétendant qu'elle aurait survécu de nos jours. Il est dit que ceux qui sont purs de cœur et d'âme peuvent trouver le chemin pour se rendre à Kitej. On dit aussi que par temps calme, on peut parfois entendre le son de cloches et des chants sous les eaux du lac Svetloïar. Les individus les plus pieux peuvent voir, dit-on, les feux des processions religieuses et les toits de bâtiments submergés. Image: Vsevolod Ivanov.
© bg-gallery.ru
Kitej était une ville légendaire aux environs de Nijni Novgorod, en Russie, sur les bords du lac Svetloïar. Image: Mikhaïl Nesterov, "Ville de Kitej".

Lire aussi:

Un couple gagne pour la deuxième fois au loto en 35 ans, voici leur secret
Deux millions de Français contaminés par le Covid-19, affirme une étude britannique
Le préfet de Paris estime que les personnes en réanimation sont celles qui n'ont pas respecté le confinement
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook

Plus de photos