Ecoutez Radio Sputnik
    • Homo naledi
    • Homo naledi
    • Reconstitution sculptée d'une main d'Homo naledi (auteur – Anatoli Alexandrov) et moulage des os d'un poignet d'Homo naledi obtenu par impression 3D
    • Gueorgui Sokolov présente une reconstitution de l'apparence de l'homme préhistorique Homo naledi (auteur – Anatoli Alexandrov) dans la maison-commune de l'Université nationale de science et de technologie MISiS dans le cadre du festival Journée du chaînon manquant.
    • Extrait du film d'animation Homo naledi: Rencontre entre deux mondes
    • Une jeune participante au festival Journée du chaînon manquant se familiarise avec la reconstruction du bras de l'homme préhstorique Homo naledi.
    • Démonstration grandeur nature de la méthode de reconstitution sculptée sur l'exemple du moulage d'un crâne d'Homo naledi et une semi-reconstitution
    • Démonstration des méthodes de reconstitution de l'apparence des êtres vivants selon leurs ossements.
    • Extrait du film d'animation Homo naledi: Rencontre entre deux mondes (auteur – Sergueï Krivopliassov)
    • L'anthropologue Stanislav Drobychevski présente le moulage du crâne de l'Homo naledi en comparaison avec le crâne humain
    © Photo.
    Initialement, les anthropologues avaient supposé, en s'appuyant sur les particularités archaïques de l'anatomie d'Homo naledi, que l'âge de leur trouvaille avait approximativement 2-3 millions d'années. Mais en 2017 les fossiles ont été datés entre 335 000 et 236 000 ans.

    Photo: Reconstitution de l'apparence de l'Homo naledi (sans cuir chevelu).

    Les récentes découvertes réalisées dans la grotte Rising Star en Afrique du Sud, à 50 km du Cap, ont bouleversé les anthropologues du monde entier.

    1 550 fragments de squelette appartenant à 15 individus ont été retrouvés dans une cavité cachée enfouie profondément sous terre. Ils ressemblent aux tout premiers hommes — Homo habilis — qui ont vécu il y a près de 2,5 millions d'années, mais la structure de leur squelette présente de nombreuses particularités uniques. Les anthropologues ont donc choisi de les regrouper au sein d'une nouvelle espèce qu'ils ont baptisée Homo naledi.

    Pour la première fois en 300 000 ans, l'Homo naledi a "ressuscité" sur la plateforme de la maison-commune de l'Université russe de science et de technologie MISiS, membre du Projet 5-100.

     

    Lire aussi:

    Trump croit savoir qui a en réalité organisé les attentats du 11 septembre
    Une opération du Raid à l’opéra de Nantes où le concert d'une chanteuse iranienne était prévu
    Une quarantaine de morts lors de l'attaque de deux villages au Mali
    Tags:
    Homo naledi, Université nationale de technologie et de recherche (MISIS), Université d'Etat Lomonossov de Moscou (MGU), Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik

    Plus de photos