• Akasaka Weekly Mansion
  • Le mont Hakone
  • Le mont Hakone
  • Le mont Hakone
  • Le mont Hakone
  • Le mont Hakone
  • Le cimetière Zōshigaya
  • Le cimetière Zōshigaya
  • Le temple Doryodo
  • Le temple Doryodo
  • Le tunnel Komine
  • Le tunnel Komine
  • Le tunnel Komine
  • Le tunnel Komine
  • Le tunnel Komine
  • Le tunnel Komine
© Sputnik
Dans les guides anglophones de Tokyo, l'«Akasaka Weekly Mansion» est le premier sur la liste des immeubles les plus dangereux «peuplés de fantômes». Selon les sites étrangers (1), la lumière s'allume et s'éteint d'elle-même, une fumée blanche s'échappe parfois de l'air conditionné et les résidents ressentent des touchers glacials.

Au Japon, l'Akasaka Weekly Mansion est connu à cause de l'incident sanglant qui s'y est produit. En juillet 2003, quatre élèves ont été kidnappées et enfermées dans un appartement de cet immeuble par le propriétaire de la maison close «Petit Angel Date Club» où les enfants étaient forcés de se prostituer. Les fillettes enlevées ont passé quatre jours ligotées et les yeux bandés. Quelques jours après l'enlèvement, le criminel s'est suicidé dans le salon de cet appartement.

La police de Tokyo a alors percé à jour un réseau de maisons closes et de studios pornographiques exploitant des mineurs. La découverte de ce commerce clandestin menaçait de jeter l'ombre sur des hommes très influents, et l'affaire a été étouffée. Mais les rumeurs sur cette maison macabre «peuplée de fantômes» continuent de circuler à ce jour.

Quand nous sommes rendus à l'adresse de l'Akasala Weekly Mansion, il s'est avéré que l'immeuble avait été rasé pour construire deux hôtels.

Les légendes urbaines racontent que plus de trente endroits sont hantés par des fantômes dans la capitale japonaise. Les Tokyoïtes et même les touristes à la recherche de sensations fortes cherchent à s'en tenir éloignés.

A l'approche d'Halloween, Sputnik a eu le courage de visiter les 5 lieux peuplés d'esprits les plus sombres de Tokyo. D'après les légendes, on y entend dans la nuit des cris à glacer le cœur et des silhouettes floues s'y promènent…


(1) http://www.travelsage.co.uk/15-creepy-haunted-hotels-world/3/

Lire aussi:

Ces 25 propriétaires du 93 ont appris par simple lettre qu’ils étaient expropriés
Plusieurs villages français seront privés d’Internet à cause de la 5G
Un eurodéputé surpris dans une orgie gay à Bruxelles présente sa démission
Tags:
fantôme, insolite, Tokyo, Japon
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook

Plus de photos

  • Dernière mise à jour: 13:12 02.12.2020
    13:12 02.12.2020

    Les soldats de la paix russes contrôlent le corridor de Latchin

    Les militaires russes contrôlent la circulation des véhicules et des habitants dans le Haut-Karabakh et accompagnent les brigades qui restaurent les infrastructures. Retrouvez les photos des soldats de la paix russes assurant la sécurité dans le corridor de Latchin, par lequel le Haut-Karabakh est relié à l'Arménie, dans ce diaporama de Sputnik.

    8
  • Dernière mise à jour: 13:55 30.11.2020
    13:55 30.11.2020

    Incendies, vitrines brisées: manifestation contre la loi Sécurité globale à Paris

    Le week-end dernier, une Marche «des libertés» contre la loi Sécurité globale a eu lieu à Paris. Elle s'y est transformée en des scènes d’émeute au cours desquelles des vitrines ont été brisées et des voitures brûlées. Retrouvez les photos des débordements à Paris et leurs conséquences dans ce diaporama réalisé par Sputnik.

    12
  • Dernière mise à jour: 13:53 26.11.2020
    13:53 26.11.2020

    Le monde en deuil après la mort de Maradona

    Le monde entier pleure la légende du football mondial Diego Maradona. En Argentine, où son décès est considéré comme une tragédie nationale, trois jours de deuil ont été décrétés. Les habitants du monde entier pleurent le plus grand footballeur du XXe siècle dans ce diaporama de Spoutnik.

    Décès de Diego Maradona
    13
  • Dernière mise à jour: 12:45 25.11.2020
    12:45 25.11.2020

    Paris: protestations contre l’évacuation du camp de migrants

    La gestion de la crise migratoire par les autorités françaises a provoqué un scandale, en particulier la violente évacuation d’un camp de migrants éphémère au centre de Paris. Même le ministre de l’Intérieur a trouvé «choquantes» les images de cette opération policière.

    Évacuation de migrants place de la République à Paris
    10