© Sputnik . Tatyana Meel
Le chat Victor. Mikhaïl Galine avait acheté un billet pour un vol Moscou-Vladivostok. Des employés d’Aeroflot lui ont refusé l’embarquement parce que son chat Victor était trop gros pour être pris en cabine. Craignant que son animal ne supporte pas le voyage en soute, Mikhaïl Galine a recouru à une ruse. Lors du contrôle, il a présenté un autre chat. Celui-ci ressemblait à Victor mais était moins gros. Après avoir appris la supercherie, Aeroflot a annulé tous les miles accumulés par Mikhaïl Galine et a résilié son programme de fidélité. Le 18 novembre, la compagnie lui a toutefois proposé de devenir l’un de ses actionnaires.
Sur la photo: Mikhaïl Galine et son chat Victor.

Ils sont à la une des journaux, leurs photos sont publiées sur les réseaux sociaux, elles récoltent des like et sont repostées ... les matous sont les nouvelles coqueluches des médias.

Découvrez dans ce diaporama réalisé par Sputnik les chats russes qui ont fait ou font encore les gros titres de la presse.

Lire aussi:

Un Boeing s'écrase en Afghanistan avec plusieurs personnes à son bord
Le basketteur Kobe Bryant parmi les victimes d'un crash d'hélicoptère aux États-Unis - vidéos
Ce qu’il en coûte de voler des montres au roi du Maroc
Tags:
chats, animaux
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via FacebookCommenter via Sputnik

Plus de photos