Ecoutez Radio Sputnik
    Philippe Michel-Kleisbauer

    Parade-Riposte : Emmanuel Macron face à l’armée ?

    © Sputnik.
    Points de vue
    URL courte
    Edouard Chanot
    182960142

    Le général de Villiers a démissionné, le point de rupture entre l’armée et l’exécutif semble atteint. Pour en débattre, nous avons réuni le Député de la majorité Philippe Michel-Kleisbauer, le Général Antoine Martinez et le cyber-militant Samuel Lafont.

    Le bras de fer puis la démission hier du général de Villiers pourrait bien laisser des cicatrices profondes. Depuis une semaine, on parle de crise entre les pouvoirs militaire et politique. Si la discorde entre ces deux pouvoirs a souvent été en puissance, latente, dans l'histoire de France, c'est un fait inédit dans notre mémoire plus courte, celle de la Vème république.

    L'armée est-elle vraiment exsangue, alors que l'Elysée exige d'elle 850 millions d'économies supplémentaires? Comment résoudre ce dilemme entre les économies budgétaires et l'impératif de la défense, alors que notre pays est engagé dans une guerre larvée contre le terrorisme islamique? Plus encore, cette polémique autour du Général de Villiers est-elle le point de rupture après plusieurs années ou décennies d'incompréhensions politiques du fait militaire, de relâchement de l'effort de défense?

    Nous accueillons en studio Philippe Michel-Kleisbauer dont la position est loin d'être évidente aujourd'hui, tant il est à la jonction des pouvoirs politiques et militaires. Député de la majorité présidentielle, élu dans la 5ème circonscription du Var, il est désormais membre de la commission de la défense. Se sont joints à la discussion le Général Antoine Martinez, auteur de l'essai Quand la Grande Muette Prendra la Parole, et Samuel Lafont, porte-parole du groupe de pression Damoclès qui a lancé la pétition #SOSarmée.

    Les opinions exprimées dans ce contenu n'engagent que la responsabilité de l'auteur.

    Lire aussi:

    Macron: la coopération avec Moscou sur la Syrie est «totalement transformée»
    «Très bonne forme!»: Canberra raille les compliments de Trump à Brigitte Macron
    Trump promet à Macron d’«essayer de trouver une solution» sur l’accord de Paris
    Le merci raté de Melania Trump pour… Emanuelle Macron!
    Trump contre-attaque Macron, une revanche sur la poignée de main de mai
    Tags:
    armes, politique, Emmanuel Macron
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik